Les Iraniens célèbrent l’anniversaire de la prise des 52 otages de l’ambassade US à Téhéran

0
181

Des milliers d’Iraniens ont célébré, hier, à Téhéran, le 38e anniversaire de la prise des 52 otages de l’ancienne ambassade des Etats-Unis à Téhéran.

Les Iraniens se sont rassemblés, ce samedi, devant l’ancienne ambassade des Etats-Unis, qualifiée de «nid d’espions», en brandissant des pancartes et scandant des slogans contre les Etats-Unis et Israël. Depuis la prise d’otages de 1979 menée par les étudiants iraniens peu après le soulèvement contre le shah d’Iran, soutenu par les Etats-Unis, l’Iran célèbre l’événement chaque année à l’occasion de la «Journée nationale contre l’arrogance mondiale». En octobre, le président américain Donald Trump avait accusé l’Iran et le Corps des Gardiens de la Révolution islamique de déstabiliser la région et d’exporter la violence. Il avait également refusé de confirmer l’accord sur le nucléaire iranien et menacé de retirer les Etats-Unis du traité, affirmant qu’il s’agissait de «l’une des transactions les plus mauvaises et inégales de l’histoire des Etats-Unis». Le 4 novembre 1979, des étudiants iraniens ont pris d’assaut l’ambassade des Etats-Unis et retenu en otages ses diplomates pendant 444 jours. Les Etats-Unis ont alors rompu leurs relations diplomatiques avec l’Iran en 1980, et les deux pays n’ont plus de relations depuis.