Les perspectives économiques algériennes intéressent «Le Washington Post»: Un dossier inédit à paraître

0
1357

Les perspectives économiques algériennes intéressent «Le Washington Post», c’est ce qu’a révélé Mme Veronica Fuentes, directrice exécutive de True Media, une agence de communication américaine chargée par le journal de mener ce travail. Rendez-vous en octobre prochain, date fixée pour la publication dudit rapport.

Le rapport, intitulé «Algerian Investment Report», sera distribué lors de la réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale (BM), prévue du 7 au 9 octobre prochain à Washington en même temps que sa mise en ligne sur le site du journal le plus lu aux Etats-Unis avec une moyenne de 49 millions de visiteurs par mois. A l’issue d’une rencontre avec avec Salah-Eddine Abdessemed, vice-président du Forum des chefs d’entreprises (FCE) , et partenaire local de True Media,

Mme Fuentes, a assuré que l’objectif de ce rapport était de montrer le véritable potentiel économique de l’Algérie, démystifiant par la même occasion certains courants qui pourraient la prétendre au «bout du rouleau». Le document sera livré en «grand format» sur douze pages et abordera les différents aspects de l’économie algérienne. «Une bonne partie du rapport sera axée sur les efforts fournis par l’Algérie pour mettre en place un nouveau contexte économique», a précisé Mme Fuentes. «L’Algérie a énormément investi dans ces infrastructures au cours de la dernière décennie et nous commençons à voir les fruits de ces investissements. L’Algérie a également engagé des actions pour s’ouvrir davantage sur l’Afrique, améliorer ses échanges commerciaux dans la région et se positionner comme un hub régional», a-t-elle indiqué, ajoutant que ces aspects seront abordés dans un chapitre distinct du rapport. Il portera particulièrement sur les secteurs stratégiques de l’économie algérienne, l’agriculture et l’agroalimentaire, mais aussi la santé et l’industrie pharmaceutique.

L’industrie lourde est également considérée comme un axe prioritaire par True Media, selon Mme Fuentes. «Ce qui nous intéresse c’est surtout la valeur ajoutée technologique et le taux d’intégration en Algérie», a-t-elle poursuivi.

Pour récolter le maximum d’informations, les experts de l’agence travailleront en étroite collaboration avec le FCE ainsi que des entreprises non membres du Forum. Ils auront aussi des contacts avec les différentes institutions publiques, a-t-elle précisé. Mme Fuentes a, en outre, souligné que le dossier consacré à l’Algérie sera le premier d’une série de dossiers à publier par

Le Washington Post. Interrogée sur les raisons qui ont poussé le quotidien américain à porter son choix sur l’Algérie, elle a expliqué que plusieurs facteurs étaient à prendre en compte dont principalement la visite effectuée récemment par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra au siège de ce journal.