Les statistiques penchent en faveur du Doyen

0
43

L’USM Alger et le MC Alger s’affronteront mardi au stade du 5-Juillet d’Alger (17h45) pour la 103e fois de leur histoire, toutes compétitions confondues, le Doyen menant le bal avec 39 victoires pour 27 défaites alors que 36 matchs se sont soldés par un score de parité.

Cette 103e explication, comptant pour la mise à jour du championnat de Ligue 1 Mobilis de football, intervient dans des conjonctures différentes pour les deux clubs d’Alger. Si le MCA (4e , 18 pts) reste sur une victoire à domicile face au DRB Tadjenanet (2-1), l’USMA vient d’être battue à deux reprises à domicile, d’abord par le leader, le CS Constantine (2-1) puis par son dauphin, la JS Saoura (2-0). La première double confrontation entre le MCA et l’USMA en championnat s’est déroulée lors de la saison 1962-1963. Le premier match entrait dans le cadre de la phase de poules, avec un succès de l’USMA sur le score de 2 à 1. La 2e rencontre entre les deux équipes s’est jouée à l’occasion de la fameuse finale du premier championnat de football de l’Algérie indépendante en 1963. L’USMA a réussi à décrocher le premier titre de champion de son histoire grâce à une large victoire (3-0). La rencontre la plus prolifique en buts entre les deux clubs remonte à la phase aller de la saison 1978-1979. Les attaquants des deux équipes avaient réussi à inscrire six buts pour un nul pyrotechnique au tableau d’affichage (3-3). Le plus large score est à mettre à l’actif du MCA, qui a réussi à battre l’USMA 4 à 1 lors du match aller de la saison 1985-1986. Les deux clubs de la capitale jouaient à l’époque en 2e division. Au stade du 5-Juillet, le MCA a remporté 20 victoires contre 14 au profit de l’USMA, alors qu’au stade OmarHamadi, les Mouloudéens ont dominé leur voisin à 11 reprises contre 8 pour l’USMA. Le stade du 20-Août a abrité 4 derbies et le MCA en a gagné trois contre un seul pour l’USMA. L’enceinte de Mustapha-Tchaker (Blida) a accueilli aussi quatre face-à-face, avec deux victoires pour chacune des deux formations. Toujours à Blida, le stade des frères Brakni a accueilli un seul derby remporté par le MCA. Le stade de Koléa a enregistré également une victoire des Vert et Rouge. L’USMA avait en revanche eu le dernier mot lors de la rencontre qui s’est déroulée au stade de Boumerdès. La plus longue série d’invincibilité en derby est à mettre à l’actif du MCA en 10 matchs (1982-1990), alors que l’USMA a enchaî- né 7 rencontres sans défaite (2000-2005). Le MCA a gagné en aller et retour en championnat pendant quatre saisons contre deux exercices pour l’USMA. En Coupe d’Algérie, les deux clubs algérois se sont rencontrés à cinq reprises en finale, avec un bilan de quatre victoires pour le MCA (1971, 1973, 2006, 2007) et d’un succès usmiste, en 2013. Le meilleur buteur lors des confrontations entre les deux clubs de la capitale est Abdeslam Bousri du MCA avec 10 réalisations, suivi de son ancien coéquipier Omar Betrouni (8 buts). Viennent ensuite Hassan Tahir et Noureddine Deham avec 5 buts chacun. Enfin sur le plan offensif, le MCA a inscrit 27 buts de plus que l’USMA, soit 125 buts pour 98 encaissés lors de ces confrontations qui ont toujours tenu en haleine les galeries des deux clubs, surtout leurs fiefs à travers les quartiers d’Alger : Soustara, «QG» des Usmistes et Bab El Oued, bastion du Doyen, en premier. B.N