Les vacances, pourquoi faire?

    0
    689

    Ces vacances scolaires écourtées de quelques jours posent déjà problème à de nombreux parents qui n’auront d’autre choix que de laisser leur progéniture faire le plein  de sommeil, de jeux vidéo et de navigation sur internet puisque c’est là le sport favori de nos enfants. A défaut de sport justement. Parce que nos quartiers et nos cités flambant neuves sont dépourvus de la moindre infrastructure sportive, privant ainsi la jeunesse de loisirs sains. Or les vacances sont l’occasion de se donner à fond à une pratique sportive et si sous d’autres cieux, il y a l’embarras du choix entre le ski, la natation en bassins chauffés, les tournois d’omnisports, tennis de table, bowling…chez nous il y a le football pour ceux qui ont la chance de disposer d’un terrain de proximité dans leurs cités. Pour les autres, les vacances sont synonymes d’ennui mortel, celui-là qui pousse à toutes les tentations morbides dont la drogue qui a bel et bien pénétré tous les quartiers des villes et villages. Bien sûr, il y a quelques associations qui font un travail admirable sur le terrain et nous pensons particulièrement à celle que dirige l’ancien arbitre international Abderrahmane Bergui, et dont le nom fait office de programme :  « Ouled El Houma» s’occupe de l’insertion des jeunes de quartiers dans la vie sociale, par le biais du sport et pendant les vacances scolaires, son infatigable président  organise des tournois qui drainent les jeune de tous les  quartiers populaires dans une ambiance festive. Ce genre de louables initiatives fait cruellement défaut dans notre paysage social et surtout dans notre paysage scolaire où la pratique sportive a subi un incroyable recul ces dernières années. Chaque début d’année scolaire, de grandes résolutions sont prises conjointement par le ministère de l’Education nationale et celui de la Jeunesse et des sports dans le but d’instaurer une pratique régulière et obligatoire dans les établissements scolaires. En vain. Les très rares séances d’éducation physique consistent à courir derrière un ballon pendant deux heures. Et dispersion!