Les Verts affronteront  la Gambie sans match de préparation 

0
72

Quel que soit le nom du futur sélectionneur national, sa première sortie sera sans doute compliquée, surtout qu’il n’aura sans doute aucune possibilité de disputer un match amical avant de se rendre en Gambie, où les Verts affronteront la sélection locale dans la cadre de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN-2019.

En effet, la prochaine date FIFA suffira juste pour les sélections africaines de disputer les qualifications pour la CAN, une année après la première journée. Concernant l’équipe nationale, et sachant que la Gambie dispute généralement ses matchs officiels le dimanche, il y a de très fortes chances que la rencontre se déroule le 9 septembre. Une date n’arrangeant pas les affaires du successeur de Madjer. Du coup, tout le monde se mord les doigts, puisqu’après une année pleine de matchs amicaux et de dates FIFA, les Verts n’en ont rien tiré de profit, et se retrouvent dans l’obligation de tout refaire. Les choses vont être serrées, notamment pour le nouvel entraîneur national qui devrait être connu dans les tout prochains jours. Malgré cela, du côté de la FAF, on s’est mis dans le bain des éliminatoires pour entamer les préparatifs du prochain match des Verts. Cette rencontre comptant pour la seconde journée des éliminatoires se tiendra à Banjul, face à la Gambie. Les préparatifs vont commencer dans les prochains jours au niveau de l’instance fédérale, puisque cette dernière attend toujours une correspondance de la CAF, pour l’informer de la date du match et de l’horaire du coup d’envoi. C’est sur la base de cette notification importante que la FAF pourra réserver le vol spécial qui emmènera la délégation d’Alger vers Banjul. Même si la date FIFA a été fixée par la plus haute instance du football mondial entre le 3 et le 11 septembre, la CAF a retenu trois dates pour le déroulement des rencontres de la deuxième journée. Ce sera ainsi le 7, 8 et 9 septembre. De son côté, la Fédération gambienne de football a jusqu’au 7 août, soit un mois, pour communiquer à la CAF la date du match, comme l’indique l’alinéa 11 de l’article 16 des règlements de la phase finale de la CAN. «Le lieu et le jour du match (vendredi, samedi ou dimanche) seront fixés par la fédération hôte qui en informera le secrétaire général de la CAF et l’équipe adverse un mois avant le premier match. L’heure du coup d’envoi sera fixée au moins dix jours avant le match. Tout manquement à l’une de ces obligations entraînera une amende de 2000 dollars US.» Pour ce qui est de l’horaire du match, il sera fixé juste après, comme indiqué par l’alinéa 12 de l’article 16. «Si 20 jours avant les dates retenues par la CAF, la fédération hôte ne détermine pas le lieu et le jour de la rencontre, la commission d’organisation le fera d’office.»

B.N