LFP: Fawzi Chaouchi lourdement sanctionné

0
189

Le gardien de but du MC Alger (Ligue 1 Mobilis de football) Faouzi Chaouchi a écopé de cinq matchs de suspension dont un avec sursis pour « avoir craché sur un stadier », a annoncé ce mardi la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site officiel. Outre cette sanction, le portier international devra s’acquitter d’une amende financière de 50.000 dinars.

Chaouchi s’est illustré lors du choc JSK-MCA (3-1) disputé mardi dernier à Tizi-Ouzou en mise à jour de la 23e journée, par un geste honteux, en crachant sur le visage d’un stadier, devant les caméras de la télévision nationale. Le gardien numéro 1 de l’EN a été sévèrement sanctionné par l’arbitre Mustapha Ghorbal qui n’a pas hésité à brandir le carton rouge. Le portier du Doyen a déjà purgé son premier match samedi à l’occasion du match face au Paradou AC (victoire 5-1) dans le cadre de la 25e journée. Il ratera également la demi-finale de la Coupe d’Algérie vendredi prochain face à la JS Kabylie à Constantine, mais également le derby algérois face au NA Hussein-Dey (26e journée) le vendredi 20 avril, et le déplacement à Tadjenanet le mardi 24 avril, (27e journée). Il fera son retour lors de la réception de l’USM Bel-Abbès le vendredi 27 avril comptant pour la 28e journée, soit à quatre jours d’une éventuelle finale de Dame Coupe. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, Chaouchi a été convoqué par le sélectionneur national Rabah Madjer en vue du match amical de la sélection A’, composée de joueurs locaux, face à l’Arabie saoudite le mercredi 9 mai en Espagne. Le natif de Bordj Menail n’est pas à son premier écart de conduite, puisqu’il s’est fait remarqué déjà par le passé. Lors de la réception de l’ES Sétif (2-2) en clôture de la saison 2015-2016, Chaouchi a écopé de dix matchs de suspension suite à son agression sur le portier sétifien Abderraouf Belhani. En mai 2013, le portier des Verts est suspendu pour deux ans fermes pour « outrage, atteinte à l’honneur et propos diffamatoires envers officiels de match et instances sportives, en plus d’une amende de cent mille dinars », suite à l’affaire du boycott de la cérémonie de remise des médailles lors de la finale de la Coupe d’Algérie perdue face au voisin de l’USM Alger (1-0).En avril 2017, il a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir agressé un agent de l’ordre lors d’un match de son équipe au stade du 5-Juillet.