Libye:  Un aéroport civil « sérieusement » endommagé par des raids des  troupes de Haftar (ONU)  

0
139

 

 Les raids menés vendredi par les troupes du  général à la retraite de Khalifa Haftar contre un aéroport civil dans  l’ouest du pays ont sérieusement endommagé l’infrastructure, a dénoncé la Mission d’appui de l’ONU en Libye (MANUL), ont rapporté dimanche des médias  locaux. 

Les troupes de Khalifa Haftar ont déclaré avoir bombardé à deux reprises  deux aéroports sous contrôle du gouvernement d’union nationale (GNA) dans le nord de la Libye, à savoir l’aérodrome de Zouara (120 km à l’ouest de  Tripoli) et Mitiga, le seul fonctionnel de la capitale, arguant avoir ciblé des hangars d’avions et de drones turcs.   

La mission de l’ONU en Libye a souligné, dans un communiqué, avoir visité  l’aéroport de Zouara et n’avoir trouvé aucun moyen, ni aucune installation militaire dans cette infrastructure. « La mission réitère sa condamnation des attaques aériennes menées par les  troupes de Khalifa Haftar contre l’aéroport de Zouara, qui ont causé de graves dommages à l’infrastructure de l’aéroport, y compris la piste d’atterrissage », a souligné le communiqué de la Manul. 

Selon des medias locaux, les troupes de Haftar ont lancé des frappes  aériennes, samedi soir, visant une base aérienne à Misrata, dans l’ouest de  la Libye. Les forces du gouvernement d’union nationale, reconnu par la communauté  internationale, ont indiqué samedi qu’au moins un membre de la protection civile a été blessé lors du raid contre l’aérodrome de Zouara, alors que la  direction de l’aéroport de Mitiga a fait état, quant à elle, de tirs de roquettes contre la piste de l’aéroport. 

« Des missiles de type Grad lancés par les milices du général Haftar ont  visé des employés de la société de services aéroportuaires de Mitiga. (…)  Deux d’entre eux ont été blessés », ont fait savoir les services du GNA, précisant que les vols ont ainsi été suspendus temporairement, ceux devant atterrir à Mitiga ayant été déroutés vers Misrata, à 200 km à l’est de  Tripoli. 

La Mission d’appui des Nations unies en Libye (Manul) avait déploré,  vendredi, « les attaques systématiques de plus en plus nombreuses contre des  aéroports de l’ouest de la Libye, notamment ceux de Zouara et de Mitiga ». « Ces attaques mettent en danger la vie de milliers de voyageurs civils, y compris du personnel de l’ONU et des travailleurs humanitaires », a précisé  la Mission sur son site.  

Les combats aux abords de Tripoli ont fait 1.093 morts et 5.752 blessés depuis  le 4 avril ainsi que plus de 120.000 déplacés.