Ligue 1 – 21e journée:  Le classique JSK-MCA éclipse tout

0
125

La 21e journée du championnat de la Ligue 1 Mobilis qui a commencé, hier, se terminera le 1er avril prochain avec la tenue du dernier match opposant le NAHD au MOB au stade du 5-Juillet.

Non, ce n’est pas une blague ! Ainsi, en a décidé la LNF, visiblement embarrassée par la programmation des matches du NAHD qui joue actuellement sur plusieurs tableaux (Championnat, Coupe d’Algérie et Coupe de la CAF). Cela dit, les quatre rencontres au menu de ce samedi ne manquent pas d’attraits et d’intérêt. A commencer évidemment par le classique du championnat JSK-MCA. S’il a perdu quelque peu de son aura, ces dernières années, il demeure néanmoins un rendez-vous incontournable du football national. Cette fois, il intervient alors que les deux équipes jouent le haut du tableau. Il y a donc un enjeu important dans ce match à six points. Les Canaris veulent s’imposer chez eux pour prendre le large et écarter un adversaire direct dans la course aux premières places. La victoire est également impérative pour ne pas laisser filer le leader, l’USMA, en haut du tableau. Quant au Mouloudia, il s’agit de s’accrocher au peloton de tête et ne rien lâcher. Cela passe par un résultat positif à Tizi-Ouzou. C’est aussi l’occasion de laver l’affront du match aller au cours duquel Hachoud et ses coéquipiers ont été atomisés à Bologhine par la JSK, en s’inclinant sur le score improbable de 5 à 0. D’ailleurs, les Chnaoua n’ont pas encore digéré cette humiliation. Pour cette rencontre, AdelAmrouche doit composer son équipe sans la présence de nombreux titulaires blessés, comme Demmou, Azzi, Derardja, Arous et Benarous. Sans oublier Cherif El Ouezzani suspendu quatre ans pour dopage. Les Vert et Rouge restent sur une victoire plus ou moins convaincante sur Médéa, alors que les poulains de Franck Dumas ont connu face au PAC, leur première défaite depuis la reprise du championnat. «Nous avons travaillé le volet psychologique avec les joueurs en essayant durant toute la semaine de leur remonter le moral après la défaite contre le PAC. On a beaucoup parlé avec eux tout en essayant de chercher les raisons de la déroute», a déclaré le coach kabyle lors de son point de presse hier. Il essaye de savoir pourquoi son équipe « a baissé d’intensité durant la seconde période devant le Paradou». Il a l’opportunité, ce soir, de rectifier le tir et renouer avec le succès, même si la tâche de ses joueurs ne sera pas de tout repos. Les Usmistes, en revanche, sont donnés largement favoris à domicile devant une formation de l’USMBA à la dérive. Les Rouge et Noir qui récupèrent au passage leur attaquant international, Abderrahmane Meziane, doivent néanmoins se méfier de la bête blessée. Les Bel-Abbessiens qui se sont complètement effondrés chez eux, lors de la précédente journée contre le CSC (0-4), savent qu’ils jouent leurs dernières cartes dans la lutte pour le maintien. «C’est un match important de la saison. Pour gagner le championnat, il faudra être régulier et prendre des points contre les mal-classés, pas seulement dans les gros matches», a confié le coach usmiste Thierry Froger sur le site officiel du club. Il sait que l’adversaire ne va pas faire de cadeaux à ses poulains. Il s’attend par conséquent à une vive résistance des gars de la Mekerra. Autre affiche au programme de ce samedi, elle concerne la lutte pour le maintien et mettra aux prises l’Olympique de  Médéa avec le CRB. Les points de cette empoignade vaudront leur pesant d’or. Les hommes de Rouabah dont les résultats à domicile laissent à désirer depuis le début de la saison, ne peuvent plus se permettre des faux pas devant leur public. Le CRB, pour sa part, renait après son succès contre l’ESS, la semaine passée. Les Belouizdadis sont convaincus de pouvoir s’en sortir. Leur détermination est un atout non négligeable dans ce genre de matche couperet. Ils savent aussi que leur survie dépend de leurs facultés à aller chercher des points chez des concurrents directs. Enfin, le DRB Tadjenanet n’a d’autre choix que de s’imposer chez eux face à l’ESS, pour éviter la relégation qui semble le guetter. C’est dire l’importance de leur rendez-vous contre une équipe sétifienne en crise qui vient de nommer un nouvel entraîneur en la personne de Nabil Neghis en remplacement du fantasque NouredineZekri parti monnayer son savoir-faire en Arabie saoudite.

Ali Nezliou

Programme :

Samedi 9 février

Médéa : OM-CRB : 15h

Tadjenanet : DRBT-ESS : 17h45

Tizi-Ouzou : JSK-MCA : 17h45

Bologhine : USMA-USMBA : 18h

Vendredi 22 février

B.B-Arréridj : CABBA-JSS : 18h

Lundi 1er avril

5 juillet 1962 : NAHD-MOB : 15h