Ligue 1 (8e journée): Coup d’arrêt pour le leader

0
244

Le choc tant attendu entre le leader l’ESS et l’un de ses poursuivants, le MCA, a souri finalement au Mouloudia qui revient de Sétif avec trois précieux points, mettant fin à une série de sept matchs sans défaite de l’Entente dont cinq succès de suite.

La marche victorieuse des jeunes sétifiens a été stoppée à domicile. Ils n’ont pas réussi à passer le test mouloudéen, ce qui réduit l’écart entre le leader et son dauphin. Le MCA peut même chiper la première place à son adversaire du jour s’il remporte son match en retard.

Il faut dire que les Vert et Rouge ont bien préparé leur coup, en piégeant l’Entente dans son fief. Les poulains de Neghiz ont réalisé un très bon match défensivement en réduisant les espaces, avant de porter le coup fatal en deuxième période grâce à Lamara. Pour l’ESS, il s’git d’un coup d’arrêt qui confirme quelque peu le manque de métier de Deghmoum et de ses camarades, notamment face à des adversaires expérimentés. Il va falloir se relever rapidement de cette déconvenue pour ne pas sombrer dans  une période de doute.Par ailleurs, la contre performance du leader n’a pas profité au CRB tenu en échec par le MCO, au stade du 20-Août (1 -1). Les Oranais réalisent leur deuxième match nul consécutif à Alger, après celui réussi contre le MCA, il y a quelques jours. Malgré le départ de leur coach Bernard Casoni, les gars d’El Hamri voyagent bien. L’on peut même dire qu’ils ont raté la victoire face à une équipe du CRB empruntée qui n’a été que l’ombre d’elle-même. Les Belouizdadis sont-ils déjà fatigués ? Ils ont en tout cas intérêt à réagir rapidement pour ne pas se faire distancer. En parlant de réaction, celle de la JSK à Tlemcen a été salutaire. Après leur défaite à domicile face à l’USMA, les Canaris se sont bien rachetés en allant battre le WAT chez lui (2 – 0). Ce qui donne un peu de répit à ses dirigeants, à leur tête Cherif Mellal de plus en plus contesté par la rue, comme en témoigne la marche organisée hier par les supporters de la JSK à Tizi-Ouzou. Ils exigent son départ immédiat et l’ouverture du Capital du club. Une crise qu’a connue l’USMA, il y a quelque temps, mais qui semble appartenir désormais au passé, puisque les Rouge et Noir ont su redresser la barre, après un départ calamiteux en championnat. Les protégés de Thierry Froger ont remporté, hier, leur troisième succès de rang aux dépens de RC Relizane (3 -1). Une belle victoire qui permet aux camarades de l’excellent Koudri (auteur d’un doublé), d’amorcer une remontée au classement en attendant mieux.Il faut souligner, par ailleurs, la bonne santé affichée par la surprenante équipe de Médéa qui a remporté son troisième match à l’extérieur de la saison. Cette fois, sa victime a pour nom, l’AS Aïn M’lila qui a pourtant réalisé jusque-là une belle entame de championnat. il est à noter également la victoire surprise de l’USMBA à Biskra, alors que la CABBA, défait à Chlef (2 – 0), continue de manger son pain noir. Bordj occupe désormais la peu reluisante place de lanterne rouge. A ce rythme, le CABBA aura beaucoup de mal à sauver sa peau du purgatoire.19 buts ont été inscrits lors de la 8e journée, ce qui fait moins de deux buts par match. Ce qui confirme un peu la tendance défensive de nos équipes qui manquent, il faut le dire, d’attaquants racés.

Ali Nezlioui