Ligue  1 : CR Belouizdad:   Amrani menace de claquer la porte

0
88

 

Le technicien Abdelkader Amrani a brandi la menace de quitter son poste d’entraineur du CR Belouizdad, évoquant « un environnement malsain » dans lequel il ne peut pas travailler. « Je n’ai pas envie de poursuivre ma mission avec le CRB.

J’ai constaté des choses qui ne m’ont pas plu dans l’environnement du club. Je suis venu en tant qu’entraineur propre, je préfère partir ainsi. Ce soir, il n’y avait pas de ramasseurs de balles, il fallait recourir à des enfants qui étaient assis en tribune. Ce n’est pas normal », a indiqué Amrani lundi soir aux médias.Amrani s’exprimait à l’issue de la victoire de son équipe face au promu le NC Magra (2-1), en match disputé au stade du 5-juillet, comptant pour la 2e journée du championnat.« Je n’ai aucun problème avec quiconque. Tant que l’environnement du club est malsain, je préfère plutôt me retirer. Je salue les supporters du Chabab qui sont toujours derrière le club. Je suis quelqu’un qui a sa personnalité et sa conscience. J’ai tout donné pour le CRB, en travaillant corps et âme, mais il y a malheureusement des gens qui n’hésitent pas à te critiquer, alors qu’ils sont proches du club. Je vais bien réfléchir avant de prendre une décision finale », a-t-il ajouté. De son côté, le directeur général sportif du CRB Saïd Allik s’est dit « surpris » par les propos de son entraineur, tout en espérant qu’Amrani reviendrait sur sa décision de songer à démissionner. Avec quatre points au compteur, le Chabab occupe provisoirement la tête du classement, conjointement avec le MC Alger, l’USM Alger, et la JS Kabylie. Engagé en Coupe de la Confédération, le CRB s’envolera cette semaine pour Ndjamena pour disputer le match (retour) du tour préliminaire face aux Tchadiens de l’AS Coton. Lors de la première manche disputée au stade du 5-juillet, les « Rouge et blanc » l’ont emporté (2-0).

Bessa. N