Ligue 1 Mobilis  (4e journée) : ASAM-JSK et  MCA-ESS /Le podium  et une la revanche en jeu

0
267

 L’AS Aïn M’lila, leader provisoire de la Ligue  1 de football, « accueillera » samedi la JS Kabylie dans un match ouvert à  tous les pronostics, pour le compte de la 4e journée marquée par les  retrouvailles MC Alger-ES Sétif, cinq jours seulement après leur duel  continental, sans oublier l’affiche alléchante JS Saoura-USM Alger.

A tout seigneur tout honneur. Le promu l’ASAM (1er – 7 pts) aura la visite  de la JSK (3e – 5 pts) sur le terrain du 1er-Novembre de Batna, mais cette  fois-ci en présence de ses fervents supporters après avoir purgé la  sanction du huis clos lors de la 2e journée face à l’ES Sétif, également  domicilié à Batna en raison de la non-homologation de Demane-Debbih. Les hommes de Lakhdar Adjali, auteurs d’un bon résultat sur le terrain de  l’Olympique Médéa (0-0), comptent poursuivre leur belle aventure et  rééditer leur exploit face à l’ESS (1-0). L’adversaire du jour, la JSK n’a  pas raté l’aubaine de prendre sa revanche de la finale de la Coupe  d’Algérie en corrigeant l’USM Bel-Abbès (3-1) à Tizi-Ouzou. Les « Canaris »,  qui ont réappris à gagner, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ce samedi, tous les regards des sportifs algériens seront braqués sur le  stade Olympique du 5-Juillet (Alger) qui propose le big match en clôture de  cette 4e journée (21h00) entre le MCA (6e – 4 pts) et l’ESS (10e – 3 pts),  pour la revanche. Les Sétifiens (10es – 3 pts et un match en retard), sont  encore auréolés de leur exploit en Ligue des champions d’Afrique face au  « Doyen » dans son antre.  Les camarades de Djabou, qui connaît une seconde jeunesse, rêvent de  rééditer l’exploit de mardi (2-1), une mission dans leurs cordes, vu le  malaise dans lequel se débat le vieux club algérois, déjà boudé par ses  fans et qui vient surtout d’enregistrer le limogeage de son coach Bernard  Casoni et de son manager général, Kamel Kaci-Saïd, au surlendemain de son  élimination de la compétition africaine qui constituait, au départ, le  principal objectif des dirigeants mouloudéens. Un autre rendez-vous aussi alléchant attend le promu, le MO Béjaïa et le  champion en titre, le CS Constantine, qui occupent conjointement la 3e  place avec un total de 5 pts. Les deux clubs, toujours invaincus en 3  matches, ont vite affiché leurs ambitions de jouer les premiers rôles. Ce  sera un duel direct entre les deux techniciens, le Français Alain Michel et  le vieux routier Abdelkader Amrani qui détiennent, selon les observateurs,  les clefs du match. La JS Saoura (6e – 4 pts), drivée par l’ex-membre du staff technique  national, Nabil Neghiz, a connu un coup d’arrêt à Constantine devant le  champion d’Algérie en titre, mais ne remet pas en cause ses ambitions pour  la saison en cours sur le double plan national et continental. Son  adversaire du jour n’est autre que l’USMA (2e – 6 pts et un match en  retard).  La formation de Soustara, qui continue sa belle aventure en Coupe de la  Confédération, cherche tout simplement à glaner son 3e succès de rang à  Béchar même. Pour y arriver, le coach français, Thierry Froger, compte  beaucoup sur l’efficacité de l’attaquant congolais Ibara, alors que les  locaux de la JSS croient dur comme fer à la victoire.  CABB Arréridj (11e – 2 pts) – NA Husseïn-Dey (6e – 4 pts) est une autre  affiche digne d’intérêt qui va attirer un public nombreux à Bordj. Les  « Criquets », qui ont récolté deux nuls en deux sorties, comptent glaner  cette fois-ci leur première victoire depuis leur accession parmi l’élite.  En revanche, le vieux briscard des « Sang et Or », Bilal Dziri, a plus d’un  tour dans son sac, en misant une fois de plus sur son atout majeur, Khacef. Le stade du 24-Février de Sidi Bel-Abbès abritera le derby de l’Ouest  entre deux équipes très loin de leur forme, à savoir l’USMBA (14e – 0 pt)  et le MC Oran (11e – 2 pts). Cette confrontation intéresse en premier lieu  le Suisso-Tunisien Moez Bouakaz qui a quitté le banc oranais pour celui de  l’USMBA. Une chose est sûre, une nouvelle défaite pourrait précipiter son  départ, alors que le Marocain du MCO, Badou Zaki, reste dans l’attente d’un  premier succès synonyme de déclic. Le Paradou AC (11e – 2 pts) affrontera au stade Omar-Hamadi, la formation  de l’Olympique Médéa (6e – 4 pts) qui alterne le bon et le moins bon. Les  deux équipes, très proches l’une de l’autre, partent à chances égales dans  un duel très équilibré. Enfin, le stade du 20-Août à Alger sera le théâtre d’un match « dramatique »  entre deux équipes du bas du tableau, en l’occurrence le CR Belouizdad (16e  – moins 2) et le DRB Tadjenanet (14e – 0 pt). Le nouvel entraîneur du CRB,  Chérif-El Ouazzani, compte énormément sur les nouvelles recrues pour forcer  le verrou du « Difaâ » et engranger sa 1re victoire qui lui permettrait de  sortir du négatif, suite à la défalcation de 3 points pour son forfait  devant l’ASAM lors de la journée inaugurale.  Le technicien du DRBT, le Tunisien Hamadi Eddou est, lui, déjà sur la  corde raide. Ayant concédé trois défaites dont deux de rang à domicile (MCA  et NAHD), Tadjenanet est sommé de relever la tête avant qu’il ne soit trop tard

Bilel C