Ligue 1 Mobilis (7e journée) : Le CS Constantine revient de très  loin

0
1008

Le CS Constantine a consolidé sa première place  au classement de la Ligue 1 Mobilis en battant l’ES Sétif (2-1) sur le fil  mardi soir dans le match au sommet de la 7e journée, et marqué par  plusieurs rebondissements, ayant été finalement favorables aux Sanafir.

Les choses avaient très mal démarré pour l’équipe locale, en concédant  l’ouverture du score par l’infortuné Benayada qui a marqué contre son  propre camp à la 54e minute, alors qu’il cherchait à intercepter un centre  à raz de terre, venu de l’aile droite. L’Aigle noir semblait se diriger droit vers une précieuse victoire en  déplacement, qui l’aurait propulsé seul en tête du classement, mais la fin  de match a connu un incroyable retournement de situation, puisque le CSC a  non seulement réussi à égaliser par Abid à la 89e minute, mais a prendre  l’avantage au score, moins de deux minutes plus tard, par l’intérmédiaire  d’Aroussi (2-1). Un retour de loin donc pour le leader, qui conforte sa première place avec  16 points, au moment où l’Entente reste scotchée à la troisième place,  qu’elle partage avec le MC Oran, ex aequo avec 12 unités. Un peu plus tôt dans l’après-midi, c’est la JS Kabylie qui avait réussi  une bonne affaire, en battant l’USM El Harrach (2-1), grâce à Soppo-Ekedi  (30′) et Benaldjia (46′), alors que Banouh avait ouvert le score pour les  visiteurs à la 22e minute. Un match qui cependant aurait pu connaître une toute autre issue si Banouh  avait réussi à transformer le penalty qu’il a été chargé d’exécuter à  l’heure de jeu. Un ratage qui fait le bonheur du nouvel entraîneur de la JSK, Jean-Yves  Chay, car non seulement il réussit sa première à domicile, mais voit les  canaris se hisser à la 5e place, avec 11 points, au moment où l’USM El  Harrach reste lanterne rouge, avec un seul point au compteur, mais avec un  match en moins. Même cas de figure pour l’USM Blida, qui continue à souffrir dans le bas  du classement avant dernier (2 pts) alors que les choses avaient  relativement bien commencé pour lui lors de cette 7e journée, car il a  commencé par mener au score devant l’USM Bel-Abbes, avant de concéder  finalement le nul (2-2). Aïssa El Bey était en effet le premier à trouver le chemin des filets dans  ce match, mais les visiteurs ont réussi à renverser la vapeur, par Zouari  (53′), puis par Belahouel (66′), et ce n’est qu’à la 71e que les Blidéens  ont réussi à égaliser, par l’intermédiaire de Frioui, alors que l’équipe  adverse était réduite à dix, après l’expulsion de son meneur de jeu Tabti . De son côté, l’ancien leader Chabab de Belouizdad a conservé son  invincibilité en ramenant un bon résultat nul de chez l’Olympique de Médéa  (1-1), au moment où le choc MC Oran – MC Alger s’est soldé par un nul  vierge (0-0). A Médéa, Aribi avait ouvert le score pour le Chabab et c’est Mesfar qui a  égalisé pour les Olympiens à l’heure de jeu. Lundi, en ouverture de cette 7e journée, c’est la Paradou AC qui avait  réussi la meilleure affaire en se hissant à la 5e place du classement  général, avec 11 points après sa courte victoire face au DRB Tadjenanet  (1-0), grâce au buteur-maison, Zakaria Naïdji, à l’heure de jeu.  Cette journée est amputée du match USM Alger – US Biskra, reporté à une  date ultérieure en raison de l’engagement des Algérois en demi-finale  (retour) de la Ligue des champions africaine, prévue samedi prochain en  déplacement chez le WA Casablanca (Maroc).

B.N