Ligue 1 Mobilis (9e journée) : USMA –  MCA  ( 0-0 ) – Pas de but mais quelle ambiance !

0
192

Le grand derby de la capitale, entre l’USM Alger  et le MC Alger, disputé samedi soir au stade du 5-Juillet, pour le compte  de la 9e journée de Ligue 1 Mobilis de football, s’est soldé par un nul  vierge (0-0), qui n’arrange aucune des deux équipes, car l’USMA a raté  l’occasion de rejoindre la JS Kabylie à la première place,  alors que le  MCA reste dans la zone rouge (11e/9 pts).

Le Mouloudia a terminé le match à dix contre onze, suite à l’expulsion de  son milieu de terrain international malgache, Ibrahim Amada, auteur d’un  tirage de maillot flagrant sur Raouf Benghit, alors qu’il était en position  de dernier défenseur (74′). Une infériorité numérique qui a permis aux Rouge et Noir de dominer le  dernier quart d’heure de cette rencontre, en se procurant quelques belles  occasions de scorer, mais sans parvenir à les concrétiser face à  l’excellent gardien Chaal. Il est vrai que même avant cette expulsion, les deux équipes avaient  réussi à créer le danger, mais c’est surtout l’engagement physique et  l’excès de précipitation qui avaient marqué le début de match. Les deux frères « ennemis » se séparent ainsi sur un nul vierge, qui  n’améliore pas vraiment leur condition au classement général, puisque les  Rouge et Noir montent d’une marche, et rejoignent le NA Hussein Dey à la  deuxième place avec 16 points avec deux matchs en moins, alors que Le Doyen  s’est légèrement éloigné de la zone rouge, en se plaçant au 11e rang, avec  dix unités et une rencontre en retard. Vendredi, en ouverture de cette 9e journée, le leader, JS Kabylie avait  marqué le pas, en se faisant accrocher à domicile par l’Olympique de Médéa  (1-1), au moment où le NA Hussein Dey avait réussi l’incroyable exploit de  renverser le Paradou AC (2-1) dans l’autre derby algérois de ce week-end,  alors qu’il était mené (1-0) sur un but de Zakaria Naïdji (50′). En effet, Chouiter avait commencé par égaliser à la 73′, et c’est le  capitaine Ahmed Gasmi qui a inscrit le but victorieux à la 75′, propulsant  son équipe, par la même occasion, à la deuxième place du classement  général, juste derrière la JSK, qui elle aussi avait commencé par concéder  l’ouverture du score devant Chekrit (55′), avant de se ressaisir et  d’arracher l’égalisation par Belaïli (65′). Un nul au goût de défaite pour les Canaris, car même s’ils ont conservé le  leadership à l’issue de cette 9e journée, ils voient désormais d’autres  grosses cylindrées les talonner de très près, notamment, l’USMA et le NAHD,  qui sont à seulement deux longueurs derrière.  La déception a été tout aussi grande pour les Pacistes, car ils auraient  pu espérer beaucoup mieux, s’ils avaient réussi à préserver le score dans  leur derby contre le NAHD, mais ils se contentent finalement de la 11e  place, qu’ils partagent ex-aequo avec l’Olympique de Médéa et le MC Alger,  avec 9  points pour chaque club. Un peu plus tôt dans l’après-midi, le nouvel entraîneur du MO Béjaïa,  Kheïreddine Madoui avait réussi ses débuts à la barre technique des  « Crabes », en ramenant une précieuse victoire de son déplacement chez le mal  classé, DRB Tadjenanet (1-2). Le MOB avait pourtant commencé par être mené au score, sur un penalty  d’Aribi (45′), avant de déjouer tous les pronostics, en l’emportant  finalement (1-2), grâce à Dehar (48′ sp) et Amokrane (55′). Une excellente performance en déplacement, qui propulse les Crabes à la 6e  place du classement général, avec seulement quatre longueurs de retard sur  le podium. La JS Saoura a également réussi une très bonne opération au cours de cette  9e journée, en se hissant provisoirement à la 4e place avec 13 points,  après sa victoire contre l’USM Bel-Abbès (3-0). Des réalisations signées Ferhi (5′), Djallit (48′ sp) et Bekakchi (90′),  qui maintiennent l’USMBA à l’avant-dernière place du classement général,

avec seulement cinq unités au compteur. Soit, deux de mieux que la  lanterne-rouge, le CR Belouizdad qui, de son côté, a ramené un bon résultat  nul de chez le CS Constantine. Ce sont pourtant les Sanafir qui avaient ouvert le score, par Belkacemi  (33′), mais le désir de survie du Chabab a été plus fort, et c’est ce qui  lui a permis de revenir dans le match, et d’arracher l’égalisation par  Djerrar (74′). Quoique, malgré ce petit exploit chez le club champion d’Algérie en titre,  le Chabab reste bon dernier au classement général, alors que le CA Bordj  Bou Arréridj a commencé par souffrir le martyr contre une coriace équipe de  l’AS Aïn M’lila, ayant bien résisté pendant 87 minute avant de s’effondrer  littéralement. D’abord devant Diarra, puis devant Mellal, ayant doublé la  mise à la 89′. Il s’agit du premier succès à domicile pour les Criquets, qui se hissent  par la même occasion à la 7e place du classement général, avec onze unités,  alors que l’ASAM reste scotchée à la 10e place, avec autant de points. La journée se clôturera dimanche, avec le déroulement du dernier match  inscrit à son programme, en l’occurrence, le choc MC Oran – ES Sétif ,  programmé à 17h00, au stade Ahmed-Zabana.

Bessa N