Ligue 1 Mobilis (9éme j) – Coup d’arrêt pour la JSK, le NAHD nouveau dauphin

0
147

Le leader du championnat de Ligue 1 Mobilis de football la JS Kabylie a subi ce vendredi un véritable coup d’arrêt en se faisant accrocher à Tizi-Ouzou face à la surprenante formation de l’Olympique Médéa (1-1), en match comptant pour la 9e journée de la compétition.

Les « Canaris » qui restaient sur série de quatre victoires de rang, se sont heurtés à une équipe de l’O.M, très accrocheuse. Les gars de la capitale du « Titteri » ont ouvert le score par Chekrit (55e), trompant la vigilance du portier Salhi d’un tir à rat de terre en pleine surface. La JSK a réussi à revenir à la marque en égalisant sur un tir lointain de Belaïli (65e). Un résultat nul qui met fin à la belle série la JSK, alors que l’O.M a confirmé sa bonne santé en dehors de ses bases. Au stade du 20-août 1955 d’Alger, le NA Hussein-Dey a renversé le Paradou AC (2-1) en l’espace de deux minutes. Après avoir concédé l’ouverture du score en début de la seconde période grâce à un but signé Naïdji (51e), le Nasria a répliqué en égalisant d’abord par Chouiter (73e) avant de marquer le but de la victoire sur une tête rageuse du capitaine Gasmi (75e). Un succès qui permet aux « Sang et Or » de s’emparer provisoirement de la position de dauphin, alors que le PAC a encore une fois confirmé sa fébrilité lors des derbies algérois. Le DRB Tadjenanet, qui restait sur une bonne série de trois matchs sans défaite sous la houlette du nouveau coach Kamel Bouhellal, a chuté à domicile face au MO Béjaia (1-2), désormais dirigé par Kheireddine Madoui. Les locaux ont ouvert le score peu avant la mi-temps grâce à Aribi sur penalty (45e). Au retour des vestiaires, les « Crabes » ont renversé la vapeur par l’intermédiaire de Dehar (49e, sur penalty) avant qu’Amokrane n’offre la victoire aux siens (56e). Un succès qui permet au MOB de renouer avec le succès après trois matchs de disette, et surtout à Madoui de réussir ses débuts sur le banc de sa nouvelle formation, lui qui a remplacé le Français Alain Michel, démissionnaire.

Le CRB accroche le CSC, Chérif El-Ouezzani annonce sa démission.

Le champion sortant le CS Constantine a été tenu en échec dans son antre Chahid-Hamlaoui face à la lanterne rouge le CR Belouizdad (1-1). L’équipe locale est parvenue à trouver la faille à la 36e grâce à Belkacemi, avant que le Chabab ne remette les pendules à l’heure en seconde période (73e) par l’entremise de Djerrar. Un excellent résultat qui permet au club algérois de stopper l’hémorragie après quatre revers de suite. A l’issue de la partie, l’entraîneur du CRB Si Tahar Chérif El-Ouezzani a annoncé sa démission sur les ondes de la radio nationale, indiquant que sa décision était irrévocable. Du côté de l’Est du pays, le CABB Arreridj a dû attendre les dernières minutes de la partie pour sceller sa victoire face à l’AS Aïn M’lila (2-0) grâce au Malien Ismaïla Diarra (87e) et Mellal (89e). Il s’agit de la première victoire du CABBA à la maison depuis le début de la saison. Signalons que le bus qui transportait la délégation de l’ASAM a été caillassé aux abords du stade du 20-août 1955 de Bordj, de la part de pseudo-supporters du CABBA, selon une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux. Enfin, la JS Saoura, qui restait sur une victoire en déplacement face au MOB (1-0), a confirmé son regain de forme en venant à bout facilement de l’USMBA (3-0). Les locaux n’avaient besoin que de cinq minutes pour prendre l’avantage grâce à Farhi. Le buteur maison Djalit a corsé l’addition à la 51e minute sur penalty avant que Bekakchi ne donne plus d’ampleur à la victoire au temps additionnel (90e+4). A l’issue de cette défaite, la formation de Bel-Abbès reste scotchée à l’avant-dernière place au classement mais avec un match en moins. Cette 9e journée s’est  poursuivit hier  avec au menu un seul match : le « big derby » algérois USM Alger – MC Alger prévu au stade olympique du 5-juillet à partir de 17h45.

M.A