Ligue 1 Mobilis: Des chocs palpitants au menu

0
92

Le championnat de la Ligue 1 Mobilis, dont la 26e journée est programmée dans sa totalité ce dimanche à 16h C’est assez rare pour être souligné, entre dans sa phase cruciale. Tous les points vaudront désormais leur pesant d’or que ce soit dans la course au titre ou pour les places sur le podium ou bien dans la lutte pour le maintien.

Rien n’est vraiment joué dans une compétition ouverte et serrée où l’on constate un nivellement des valeurs par le bas. A tout seigneur tout honneur, le leader l’USMA, qui reste sur trois défaites de suite faut-il le rappeler, effectue un périlleux déplacement à Sétif pour y affronter l’ESS. Une équipe qui ne lui a pas réussi cette saison. Les deux formations se sont rencontrées deux fois et chaque fois la victoire est revenue aux Sétifiens. «Jamais deux sans trois», dit l’adage. Oui, mais les Usmistes n’ont pas intérêt à perdre sous peine de voir leurs poursuivants fondre sur eux. La direction du club algérois a tout fait pour motiver ses joueurs, ces derniers jours, en leur payant entre autres un salaire dans un contexte très difficile pour les raisons que l’on sait. Les supporters quant à eux attendent une réaction de leur équipe face à un adversaire qui n’est pas non plus dans une situation reluisante. La défaite à domicile (1-2), la semaine passée, lors de la demi-finale aller de la Coupe d’Algérie contre la JSMB, a laissé des traces dans le camp sétifien. Le moral de la troupe est dans les chaussettes. Des voix s élèvent pour demander le départ du président Hacène Hamar. Mais la question qui se pose à la veille de cette rencontre est de savoir si le coach Nabil Neghiz va aligner son équipe-type ou vat-il laisser les cadres au repos en prévision du match retour de la Coupe prévu ce jeudi ? Un véritable dilemme pour le coach de l’Entente sachant que l’ESS n’a pas complètement perdu ses chances de terminer le championnat dans le trio de tête. Par ailleurs, s’il y a une équipe qui ne va pas se poser des questions, c’est bien la JSK. En accueillant le MCO, les Canaris jouent probablement l’une de leurs dernières cartes pour le titre. Ils doivent impérativement l’emporter pour espérer coiffer l’USMA au poteau. Leur président, le controversé Cherif Mellal, a promis à ses joueurs une prime de 50 millions de centimes en cas de succès. Le PAC, pour sa part, reste à l’affût. Il avance caché. En tout cas, il a un beau coup à jouer en recevant la JS Saoura à Bologhine. Avec un match en moins, le Paradou peut surprendre tout le monde à l’arrivée. Le MCA aussi nourrit les mêmes ambitions, surtout qu’il aura un match à priori à sa portée face au CABBA au stade du 5-Juillet. Le gain de la rencontre pourrait rapprocher davantage les Mouloudéens des premières places. Au bas du tableau, le CRB reçoit dans un beau derby son voisin le NAHD qu’il a d’éliminé de la Coupe d’Algérie. Les Sang et Or voudront prendre leur revanche au moment où le Chabab jour sa survie. Ça promet du beau spectacle et du suspense. Enfin, les mal-classés AïnM’lila, Médéa et surtout Bel-Abbès la lanterne rouge, sont condamnés à gagner chez eux respectivement devant le MOB, le CSC et le DRBT pour ne pas compromettre leurs chances de maintien. En somme, toutes les rencontres de la journée sont importantes et gare au perdant !

Ali Nezlioui