Ligue 1 Mobilis: La JSK en perte de vitesse

0
633

Après avoir débuté la phase retour sur les chapeaux roues faisant oublier rapidement à ses fans son élimination précoce en Coupe d’Algérie sur le terrain par la petite équipe d’Amel Ghris, la JSK est en train de marquer le pas.

Cela s’est vérifié encore une fois contre le CRB. En effet, bien qu’ils aient réussi à ouvrir la marque dès la 5e minute, les Canaris ont concédé une autre défaite en déplacement, soit la deuxième en cette phase retour. Ils avaient promis de réagir après leur semi-échec concédé lors du clasico face au MCA, mais ils n’ont pas tenu devant une équipe du CRB condamnée à gagner pour quitter la zone des relégables. Au-delà de la défaite, c’est la prestation de l’équipe, notamment en deuxième mi-temps qui inquiète les supporters. Sur les quatre derniers matches, les poulains de Franck Dumas n’ont glané que deux points. Ils sont toujours deuxièmes, mais ils ne disposent que d’un point d’avance sur le PAC. Ils risquent ainsi de perdre leur place dès la prochaine journée, s’ils ne gagnent pas devant l’ESS. Après ce match, ils ont deux sorties difficiles face respectivement à l’OM et le DRBT, deux équipes qui luttent pour leur maintien en Ligue 1. Ils ont fait un bon parcours, mais leur passage à vide a trop duré et cela risque de leur coûter leur deuxième place. Ils ont misé sur le match face au CRB pour rendre le sourire à leurs fans qui s’interrogent sur cette baisse de forme, mais ils ont été encore une fois décevants. Ils doivent vite réagir, s’ils veulent disputer une compétition continentale la saison prochaine. Il reste encore 8 matches pour la fin du championnat et ils auront tout le temps pour rectifier le tir. Ils ont les moyens de redresser la barre, mais ils doivent retrouver leur jeu de la phase aller, s’ils veulent terminer la saison en force. Ils doivent profiter de l’arrêt du championnat pour recharger leurs batteries en prévision des matches à venir. Déçu par la défaite concédée devant le CRB, l’entraîneur Franck Dumas a refusé de faire la moindre déclaration à la fin du match. C’est son adjoint Mourad Karouf qui s’est contenté de quelques mots pour expliquer ce quatrième faux pas consécutif. «Ce n’est qu’un passage à vide. On va tenter de rebondir dans les matches à venir», a-t-il promis. Cela suffira-t-il pour calmer les ardeurs des fans kabyles qui se sont mis à rêver cette saison

Bessa N.