Ligue 1 Mobilis:  L’USMA dos au mur

0
690

 Ce mardi deux matches en retard de la 17e journée de la Ligue 1 Mobilis sont au programme. Le premier opposera à Bologhine le leader l’USM Alger à son voisin le NAHD. Un rendez-vous important pour les Rouge et Noir sous pression notamment après la victoire de la JSK contre le MOB, le week-end dernier.

Plus qu’un point sépare en effet les deux équipes à la tête du classement. Du coup, les Usmistes sont dans l’obligation de l’emporter pour reprendre quelque  peu leurs distances vis-à-vis de leur poursuivant immédiat et d’autres concurrents qui montrent le bout du nez comme le MCA. Mais leur mission ne s’annonce guère aisée face à un adversaire qui leur a souvent posé des problèmes. Cependant, le NAHD comptera plusieurs absents, notamment des titulaires préservés pour le choc de vendredi en Coupe de la CAF face au Ahly Benghazi. Est-ce à dire que les Sang et Or vont faire l’impasse sur ce match de championnat pour bien préparer leur rendez-vous africain ? C’est fort possible, mais les joueurs qui seront alignés ce soir se donneront à fond pour tenter de séduire leur coach. L’USMA qui traverse une mauvaise passe est avertie. Pour cette rencontre, le coach Thierry Froger pourra disposer de ses deux nouvelles recrues phares Ellafi et Zouari, mais aussi de son défenseur axial Chafaï qui a longtemps boudé l’équipe. En revanche, Ardji et Meftah seront indisponibles pour cause de blessure. Il est fort probable que l’international Benghit occupe le flanc droit de la défense usmiste pour pallier ces absences. En tout cas, le technicien français joue sa tête lors de cette rencontre. Une nouvelle contre performance de son équipe pourrait lui coûter sa place à la tête de la barre technique. Il ne faut pas que le doute s’installe au sein du groupe, au risque de tout perdre à l’arrivée. Koudri et ses camarades sont conscients de l’enjeu du match. Plus que les trois points de la partie, c’est toute la politique du club qui sera en ballotage. Les supporters se sont montrés jusque-là solidaires avec leur équipe, mais un nouveau faux pas risque de tout faire voler en éclats. C’est dans les moments difficiles que l’on reconnait les grandes équipes. L’USMA a réalisé une excellente phase aller, mais ce n’était que la moitié du parcours. Sa marge de manœuvre s’est rétrécie depuis ses deux défaites contre l’ESS et le DRBT. Elle a déjà grillé deux jokers, l’erreur notamment à domicile, n’est plus permise, si elle veut remporter le huitième sacre de son histoire. Elle reste certes le favori pour le sacre, mais l ne faut penser qu’on lui offrira le titre sur un plateau. Il faudra aller le chercher. Cela commence par le match de ce mardi contre le NAHD. Les trois points sont impératifs pour chasser le doute et reprendre sa marche en avant. Parmi ses concurrents, il y a le CSC qui revient fort ces derniers temps. Il tentera de son côté de continuer sur sa lancée pour se replacer dans la course au titre. Après leur brillant succès en Ligue des champions en Tunisie face au Club Africain, les Constantinois seront enclins de poursuivre la fête en accueillant devant leur public le CABBA. Mais gare à la décompression ! C’est justement, le danger qui les guette face à un adversaire qui joue sa survie parmi l’élite. Les poulains de Denis Lavagne ont certes le vent  en poupe, mais en football tout peut aller très vite. L’euphorie peut se transformer rapidement en désillusion.

Ali Nezlioui  

Programme de ce mardi :

Bologhine (17h45) : USMA –NAHD

Constantine (17h45) : CSC – CABBA