Ligue 1 Mobilis MC Alger : Adel Amrouche jette l’éponge,  Mekhazni assure l’intérim

0
53

 L’entraineur du MC Alger Adel Amrouche a déposé  hier  sa démission à deux jours du derby algérois face à l’USM Alger, au  moment où l’interim a été confié à Mohamed Mekhazni, a  annoncé la direction du club de Ligue 1 Mobilis de football.

Amrouche (51 ans)  avait atterri à la barre technique du « Doyen » en  octobre dernier, en remplacement du Français Bernard Casoni, limogé le 30  août dernier suite à l’élimination du club algérois de la phase de poules  de la Ligue des champions d’Afrique. Sous la houlette de Amrouche, le MC Alger a été éliminé en 1/8es de finale  de la Coupe d’Algérie face au NA Husseïn-Dey (1-0), mais également en 1/4  de finale de la Coupe arabe des clubs champions face aux Soudanais  d’Al-Merrikh (aller : 0-0, retour : 3-0). En attendant la désignation d’un nouvel entraineur, la direction du club a  confié l’intérim au responsable des jeunes catégories Mohamed Mekhazni,  assisté de l’entraineur-adjoint Mourad Slatni. Le MCA, battu samedi dernier en déplacement face à l’ES Sétif (2-0) en  mise à jour de la 19e journée, occupe conjointement la 5e place au  classement en compagnie du CS Constantine avec 32 points chacun. Le  Mouloudia affrontera son voisin l’USMA jeudi au stade du 5-juillet (17h00)  en ouverture de la 24e journée.

Derrardja indisponible 21 jours

Comme un malheur n’arrive jamais seul , Walid Derrardja s’ajoute à la liste des joueurs blessés. L’échographie qu’il a passée a révélé une déchirure au niveau des adducteurs qui nécessite un repos de trois semaines. L’enfant de Boudouaou était abattu après avoir su qu’il ratera le grand derby contre les Rouge et Noir de Soustara. C’est sans aucun doute la mauvaise préparation qu’a faite l’équipe en France avec l’ancien préparateur physique Farès Belkhir que les joueurs du Mouloudia se blessent après chaque match. Walid Derrardja qui était l’homme en forme de l’équipe la saison dernière est en train de passer une saison difficile à la suite des blessures qu’il a contractées depuis le début de l’année. Après la match contre l’ESS, Walid a ressenti des douleurs atroces au niveau de ses adducteurs. Il était abattu moralement, car il savait qu’il allait rater le grand derby algérois. Hier, dans la matinée, il a quand même passé une échographie pour voir la nature de sa blessure. Et ses doutes ont été confirmés puisque l’échographie a révélé une déchirure au niveau des adducteurs. Le médecin lui a prescrit un repos de 3 semaines avec des soins intensifs pour le remettre sur pied le plus tôt possible. L’entraîneur Adel Amrouche n’a rien compris à ces blessures lorsque nous l’avons contacté après l’entraînement. «Franchement, je ne comprends rien . Après chaque match, on a au moins un ou deux joueurs qui se blessent», dira Amrouche. En somme, le MCA jouera le grand derby algérois sans Walid Derrardja ce jeudi, ce qui est un vrai coup dur pour les Mouloudéens face au leader

Bessa N