Ligue 1 Mobilis – Un mercato d’hiver sous le signe de la récession

0
46

Le  championnat de la Ligue 1 Mobilis observe une trêve jusqu’au 4 janvier de l’année prochaine, le mercato d’hiver occupe désormais la place pour meubler le vide. Une période souvent mouvementée au cours de laquelle les rumeurs amplifiées par les différents organes de presse, prennent le pas sur la réalité.

La majorité des clubs s’activent, malgré la récession et le manque de joueurs de niveau sur le marché des transferts. Du coup, l’on s’arrache les rares éléments valables disponibles. Ce qui se traduit par une surenchère contagieuse, notamment chez certains présidents. Tout le monde essaye tant bien que mal de faire ses emplettes, quitte à s’endetter davantage. D’ailleurs à ce propos, la LNF ferait mieux de communiquer dès maintenant la liste des clubs en litige avec leurs anciens joueurs et par conséquent interdits de recrutement. Cela éviterait bien des tracas à l‘instance présidée par Abdelkrim Medouar. L’on se rappelle l’été dernier, où des clubs comme le CRB, l’USMH ou encore le RCK ont embauché de nouveaux joueurs avant de se voir refusé leur qualification. Apparemment, la Ligue n’a pas appris de ses erreurs ou du moins elle n’en donne pas l’impression. Les joueurs aussi doivent savoir à l’avance s’ils doivent opter pour ces équipes ou pas. Pour le moment, il y a peu de transactions qui se sont conclues. Benaldjia libéré par la JSK a rejoint le MCA. Son ancien coéquipier chez les Canaris, Boukhanchouche a été, lui, officiellement prêté au MOB jusqu’à la fin de la saison. Le champion d’automne, l’USMA en l’occurrence, qui n’a pas de problème d’argent fait-il le rappeler, compte se renforcer notamment en défense. De nombreux joueurs sont annoncés chez les Rouge et Noir, à l’instar de l’ex-international du Club Africain, Belkhiter, Bouchar du MCO, l’ancien attaquant de l’ESS et du CSC, Belameiri qui évolue actuellement à Chypre, ainsi que le sociétaire de l’USMBA Zouari. L’on ne sait pas si Serrar va embaucher tous ces joueurs, ou bien ce sont juste de fausses pistes pour tromper la concurrence. Une chose est sûre, l’USMA est à la recherche d’un axial et il devrait venir de l’étranger. La JSK, pour sa part, insiste pour recruter la talentueux attaquant du PAC, Meziani. Les Kabyles sont également sur le point de convaincre le Harrachi Belarbi. Des jeunes espoirs avec lesquels la JSK prépare l’avenir. L’ESS cible, quant à elle l’attaquant togolais Foh Doh Laba qui évolue actuellement à la Renaissance sportive de Berkane (Maroc). La piste est également privilégiée par le MCA, même si Kamel Kaci Said lorgne aussi le Hussein-déen Gasmi. Voilà une liste non exhaustive des joueurs qui risquent de changer d’air cet hiver. Sans oublier les entraîneurs dont le marché est ouvert pratiquement toute l’année. Il faut rappeler que le CSC, le CRB et le NAHD sont sans coach attitré. Le Chabab a semble-t-il conclu avec Abdelkader Amrani, sauf revirement de dernière minute. L’on parle, par ailleurs de la venue du Français Denis Lavagne à la barre technique des Sanafir. Il faut préciser que les clubs ont droit à cinq nouvelles licences au maximum durant ce mercato hivernal, au lieu des trois de la saison écoulée.

Ali Nezlioui