Ligue 1: Une journée favorable au leader ?

0
301

 

Dans un climat peu propice à la compétition et à la performance, le championnat national de la Ligue 1 reprend, ce samedi, presque dans l’indifférence, avec au programme la 13e journée amoindrie de trois rencontres, celles des équipes engagées en coupes africaines, ce week-end.

Cependant, le leader et son poursuivant seront au rendez-vous avec des missions bien distinctes. Ainsi, le CRB tentera de conforter son fauteuil de leader en accueillant la JS Saoura, au moment où le MCA se rendra à Sidi Bel-Abbès pour y affronter l’USMBA. Même si le Chabab aura l’avantage du terrain, l’on ne peut dire que sa tâche sera de tout repos face à la JS Saoura, un adversaire coriace qui aspire également à jouer les premiers rôles, cette saison. D’autant que les Belouizdadis restent sur une contre- performance dans leur antre en ayant été contraints au match nul par l’ASAM. Il faut dire que depuis le début du championnat, ils éprouvent toutes les peines du monde pour gagner à domicile. C’est souvent à l’arraché qu’ils s’imposent. Conscients de leurs difficultés, Sayoud et ses camarades devront redoubler de vigilance et se méfier de la venue des Bécharis dont l’objectif est de revenir au bercail avec au moins le point du nul pour garder leurs chances intactes dans l’optique de la course au titre. Le MCA, pour sa part, traverse une période de turbulences suite à son échec de battre le CRB à Bologhine. Son coach Bernard Casoni est de plus en plus contesté par le bouillant public mouloudéen. L’on ne sait pas s’il pourra survivre à une défaite à Sidi Bel-Abbès. Il aura à supporter une grande pression tout comme son groupe qui, visiblement, a perdu sa sérénité et sa confiance suite aux derniers mauvais résultats enregistrés. C’est une occasion néanmoins de se rebiffer face à une équipe de Sidi Bel-Abbès capable du meilleur comme du pire. En effet, les gars de la Mekerra se caractérisent cette saison par leur irrégularité, même s’ils restent sur deux victoires de suite à domicile. Un match donc, ouvert à tous les pronostics. Tout comme celui qui mettra aux prises l’US Biskra au CABBA. Deux formations du ventre mou du classement avides d’améliorer leur position pour ne pas connaitre une fin de saison délicate. Cela dit, les gars des Zibans auront un petit avantage, avec le soutien de leur public, eux qui ont disputé leur dernier match chez eux à huis clos. Cela ne les a pas empêchés de l’emporter face à l’USMA.

Le NAHD de son côté, tentera de venir à bout de l’avant-dernier au classement, le NC Magra. Cette rencontre se déroulera au stade Dar Beïda, nouveau fief du Nasria. Les Sang et Or partiront en tout cas avec les faveurs du pronostic. Enfin, l’ES Sétif de mal en pis, essayera de relever la tête devant l’équipe surprise de cette phase aller, l’AS Aïn M’lila en l’occurrence. Une rencontre qui se jouera à huis clos au stade du 8-Mai-45. Un huis clos qui n’arrangera pas les affaires des Sétifiens et qui risque d’envenimer davantage la situation déjà très critique de l’Aigle noir. Il faut dire qu’actuellement on nage en eau trouble que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue 2 dont les pensionnaires ont demandé et obtenu le report de la 14e journée prévu initialement ce samedi. Ces derniers menacent même de faire grève, suite à leur privation du mercato hivernal. En effet, des 16 clubs de la Ligue 2 seul, l’OM Arzew est autorisé à recruter durant cette période.

Ali Nezlioui