Ligue des champions (3e journée): Le MCA et le CRB toujours en course pour la qualification

0
239

Fortunes diverses pour le CRB et le MCA en Ligue des champions à l’issue de la troisième journée de la phase des poules. Si les Belouizdadis ont laissé filer une bonne occasion de se relancer, après leur débâcle en Tanzanie face au Mamelodi Sundowns, le MCA s’est, en revanche, bien repris en allant récolter trois précieux points au Sénégal aux dépens du FC Teungueth local.

Il s’agit de la première victoire des Mouloudéens en déplacement depuis…42 ans. Il est vrai que les Vert et Rouge ne sont pas vraiment des habitués de la scène africaine, mais en mettant fin à cette mauvaise série, ils vont peut-être complètement se libérer et se décomplexer par rapport à l’adversité. En tout cas, ils sont bien placés pour décrocher l’un des deux tickets qualificatifs aux quarts de finale. Grâce à à leur succès, les poulains d’Abdelkader Amrani occupent provisoirement la deuxième place à deux longueurs du leader l’ES Tunis, mais surtout avec trois points d’avance sur le Zamalek, le troisième du groupe. Sachant que les Egyptiens vont se déplacer à Alger, lors de l’avant-dernière journée, les Mouloudéens ont un beau coup à jouer avant de se déplacer à Tunis pour y affronter l’Espérance. Mais avant, Belkheir et ses camarades devront confirmer, à domicile, leur supériorité face aux Sénégalais du FC Teungueth. Un match programmé pour le mardi 16 mars au stade du 5-Juillet. Cela dit, rien n’est encore joué dans ce groupe, tout peut changer dans les prochaines journées. C’est aussi le cas dans la poule du CRB, malgré son début raté. Il faut dire que la victoire de Mamelodi Sundowns à Lubumbashi face au TP Mazembe a remis tout le monde dans la course. Si les Sud-Africains se détachent en haut du tableau, les trois autres équipes se tiennent dans un mouchoir. Elles partagent la deuxième place avec deux points chacune. La prochaine journée, prévue la semaine prochaine, sans être décisive, s’annonce déterminante pour la suite. Le Chabab possède encore toutes ses chances à condition de hausser son niveau et surtout retrouver une efficacité qui lui a fait défaut face aux Soudanais du Hilal. Les poulains de Franck Dumas sont obligés d’aller chercher un résultat positif à Khartoum pour se relancer. La mission s’annonce ardue, mais pas impossible. Les Soudanais ne se sont pas montrés impressionnants au stade du 5-Juillet. Ils ont été heureux de décrocher le point du nul au 5-Juillet (1– 1), face à une équipe du CRB maladroite et peu efficace ratant de surcroît un penalty dans les ultimes minutes de la partie. Les Belouizdadis doivent impérativement hausser leur niveau s’ils veulent voir les quarts de finale. On verra s’ils ont les moyens de relever le défi. En fait, beaucoup d’observateurs doutent des capacités des deux représentants algériens d’aller loin dans cette compétition prestigieuse, leur reprochant leur manque de métier et d’expérience dans ce genre de joutes. Ils n’ont pas non plus un effectif assez riche pour pouvoir tenir la route jusqu’au bout. A eux de nous prouver le contraire en bousculant la hiérarchie. La balle est dans leur camp.

Ali Nezlioui