Ligue1 (7e journée): La marche victorieuse des Sétifiens

0
185

S’il y a une équipe qui impressionne en championnat en ce début de saison, c’est bien l’ESS. Avec une bande de jeunes et un coach audacieux, l’Entente réussit un départ tonitruant et un bilan presque parfait avec 6 victoires et un nul.

Hier, les poulains d’El Kouki ont littéralement atomisé leurs voisins de Bordj Bou-Arréridj sur le score sans appel de 5 à 1. Un succès éloquent acquis avec une grande aisance (le 4e de suite à l’extérieur), chez un rival séculaire. De quoi forcer l’admiration et confirmer les grandes ambitions de la formation sétifienne, cette saison, même si le parcours est encore long. Les Sétifiens continuent ainsi sur leur lancée de la saison précédente, malheureusement pour eux, interrompue à cause de la crise sanitaire. Sinon, ils auraient pu prétendre à jouer le titre.

Ce n’est peut-être que partie remise, puisqu’actuellement ils caracolent en tête du classement, même si la concurrence n’a pas encore dit son mot. Il faudra confirmer cette embellie dans les mois à venir et faire preuve de régularité et de résistance en ayant aussi le souffle long, sachant que cette année le championnat s’annonce rude et compliqué. La jeunesse de l’effectif sétifien pourra-t-il tenir la distance jusqu’au bout ? C’est la question que beaucoup d’observateurs se posent actuellement.  Mais il faut avouer que pour le moment l’équipe sétifienne apporte un vent de fraîcheur sur le championnat, de quoi le rendre plus attrayant. L’ESS possède désormais cinq longueurs d’avance sur son dauphin, l’AS Aïn M’lila, surprenant vainqueur du CSC, la veille.

Les M’lilis réalisent un excellent début de compétition qui pourrait leur permettre d’évoluer à l’aise cette saison. L’on ne peut pas dire autant de son adversaire du jour, le CSC, dont l’entraîneur, Abdelkader Amrani, suite à ce revers concédé à domicile. Il est le septième sur la liste des techniciens ayant quitté leur poste depuis le début du championnat. Une liste qui risque fort de s’allonger dans les jours, voire dans les heures à venir. À noter, la première victoire de la saison de l’USMBA aux dépens du NC Magra. Un succès qui lui permet de sortir momentanément de la zone rouge dans laquelle se morfond désormais son adversaire du jour.

Le WA Tlemcen rétrograde à son tour au bas du tableau suite à sa défaite à Médéa. De quoi le plonger dans le doute, au moment où la JSM Skikda remporte trois précieux points face à un prétendant aux premières loges, la JS Saoura. Il faut signaler par ailleurs qu’il n’y a eu aucun match qui s’est soldé par un nul lors de cette 7e journée qui sera complétée ce lundi par la tenue des trois dernières affiches. Le CRB rendra visite à son voisin, la PAC, à Dar Beïda dans une rencontre ouverte à tous les pronostics. On aura droit également à un classique du championnat entre la JSK et l’USMA, deux équipes qui se cherchent encore. Enfin, le MCA accueillera l’autre Mouloudia, le MCO capable du meilleur comme du pire. Des empoignades prometteuses en perspective.

Ali Nezlioui