Liste des 23: Belmadi tente des nouveautés

0
121

La liste des 23 joueurs dévoilée, hier, par le sélectionneur national comporte quelques surprises de taille avec, notamment, la convocation de trois néophytes, ainsi que le retour de Hilal El Arabi Soudani.

L’on ne peut pas dire que Djamel Belmadi fait dans le conformisme. Il aurait pu reconduire le même groupe qui a terrassé la Colombie le mois dernier. Mais dans un souci de perfectionnement, il cherche toujours à l’améliorer en lui apportant du sang neuf. Preuve qu’il ne se complaît pas dans une satisfaction conjoncturelle sachant que son équipe a besoin d’émulation et d’une remise en cause continuelle pour pouvoir progresser. Il ne faut pas que les joueurs se sentent intouchables, sinon ils risquent de tomber dans une espèce de routine et de léthargie qui les conduirait vers leur perte. La vigilance est de mise surtout dans un cas comme celui des Verts qui cherchent à se maintenir au sommet de la hiérarchie. Ainsi donc, le coach national n’a pas hésité à appeler un joueur peu connu chez nous, Maxime Spano Rahou, pour lui donner sa chance en sélection. Tout comme il a convoqué Adam Zorgane, dont l’ascension est naturelle tellement le sociétaire du Paradou fait preuve d’une régularité de métronome. Après la sélection des U23, puis l’EN des locaux, le voilà chez les A avant de certainement d’embrasser bientôt une carrière professionnelle en Europe. Cette progression évidente n’est pas le fruit d’un hasard, mais plutôt le cheminement normal d’un joueur pétri de qualités et qui est dans la même lignée que les Boudaoui, Bensebaïni ou encore Loucif. Reste le cas de Mohamed Réda Halaïmia qu’on a quelque peu perdu de vue depuis qu’il a rejoint le championnat belge, mais qui a toujours été dans les petits papiers du coach national.

C’est vrai que beaucoup d’observateurs ne s’attendaient pas à la sélection de ces trois joueurs, mais ils ne sont pas non plus tombés du ciel. Leur présence n’étonne pas outre mesure. Tout comme le retour de Soudani et Belkebla qui a assez payé pour une erreur de jeunesse. Une blague qui lui coûté cher au demeurant. C’est bien de passer l’éponge et lui accorder une nouvelle chance dans un groupe où la concurrence s’annonce rude. Yacine Brahimi est d’ailleurs le premier à en faire les frais, lui qui a été écarté de la liste. On la voyait venir, car l’ancien sociétaire de Porto ne faisait plus partie des choix de l’entraîneur ces derniers temps, malgré son grand vécu en sélection. C’est un message fort envoyé à tous les cadres de l’équipe pour leur dire que nul n’est assuré de conserver sa place en sélection. Seule la forme du moment et la persévérance dans la performance peuvent leur permettre de rester dans le groupe. Cela dit, Belmadi s’est gardé de toucher à son ossature qui lui a donné jusque-là entière satisfaction. Les gardiens du temple sont toujours là pour défendre les couleurs nationales à l’occasion des deux premiers matches des éliminatoires de la CAN 2021 face à la Zambie, à Blida (14 novembre), et au Botswana (18 novembre), à Gaborone. Les M’Bolhi, Mahrez, Atal, Mandi, Feghouli, Bounedjah et autres Bensebaïni seront les fers de lance d’une nouvelle aventure africaine que l’on souhaite aussi fructueuse que la précédente.

Ali Nezlioui