Livre: Le rocher de Teryel : Le nouveau livre de conte de Hayet Hedjem

0
384

 

 

La jeune écrivaine Hayet Hedjem poursuit son aventure romanesque avec la parution de la nouvelle Le rocher de Teryel. 

Afin de présenter et dédicacer ce dernier-né ainsi que ses ouvrages précédents, elle a “élu domicile” à   la bibliothèque communale de Draâ El-Mizan, une quarantaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou. Cette jeune écrivaine a reçu beaucoup de lecteurs, notamment des lycéens et des étudiants, férus de ses ouvrages simples à lire et passionnants. “Entre légende et réalité, cette nouvelle rapporte l’histoire d’Alya et la légende de la terrible ogresse Teryel, dans l’une de ses innombrables versions”, a-t-elle écrit  sur la quatrième de couverture de ce nouvel opus. Avant de donner un résumé succinct de cette étrange légende, elle révèle “qu’après avoir écouté attentivement la vieille femme raconter les mésaventures de Teryel, notre jeune curieuse Alya commença à se poser des questions, plus intrigantes les unes que les autres. Impulsive qu’elle est, elle décide  de partir à la chasse à la légende afin de découvrir quelle partie de l’histoire est vraie et laquelle fut inventée”.  Dans cet ouvrage, l’auteure incite  le lecteur à suivre pas à pas le personnage principal sur la quête de la vérité. À ce propos, Hayet Hadjem estime  que le fait de reproduire les contes et les légendes est un devoir de toute personne fière de ses origines et passionnée par sa culture. “C’est un rêve d’enfance parce que j’ai toujours été fascinée par les histoires et les contes que me racontait ma défunte  grand-mère et pour réaliser ce rêve, j’ai  décidé de m’engager dans l’écriture”,  a expliqué Hayat, qui a rappelé qu’elle a déjà mis entre les mains des lecteurs plusieurs autres ouvrages tels que Contes de ma région ainsi que cinq contes du terroir La montagne noire, Aïcha et le Sultan, Femme et confidence, L’homme et les bêtes et L’hydre kabyle. Quant au Rocher de Teryel, l’ouvrage est “l’une des versions de ce terrible personnage, et ce, telle qu’elle est racontée dans ma région. Car il y a, en fait,  plusieurs versions de ce conte, qui ont été racontées dans différentes langues et dans différentes régions du globe”. À noter que l’auteure a  par ailleurs, dédicacé De l’autre côté de la montagne, une nouvelle, éditée en 2018 ainsi qu’Un jour avec moi, destiné exclusivement aux enfants. “J’espère que cette voie ne fait que commencer et j’espère écrire et partager d’autres œuvres pour toucher de nombreuses âmes amoureuses et curieuses de contes et de légendes, que nous devons transmettre de génération en génération, dans le seul but de perpétuer cette tradition orale et éviter ainsi toute déperdition d’un pan entier de notre culture”, conclut la sympathique écrivaine Hayet   Hedjem, native de Maâmar (Draâ El-Mizan).