Lors d’une rencontre avec le président de la FNB: Ahmed Saci insiste sur le respect des permanences lors des jours fériés

0
239

Le ministre du Commerce, Ahmed Saci, a reçu, hier, le président de la Fédération nationale des boulangers (FNB), Youcef Galfat auquel il a souligné son soutien au métier de boulanger qui «au-delà de sa vocation commerciale offre une prestation au citoyen», a indiqué un communiqué du ministère.

Le ministre a «souligné son soutien au métier de boulanger qui est, au delà de sa vocation commerciale, un métier noble au service du citoyen», et affirmé «la volonté de son département de soutenir et d’accompagner les boulangers au regard du rôle important de ces derniers dans l’approvisionnement des citoyens au quotidien». Il a ajouté dans ce sens que les «portes du dialogue sont ouvertes avec toutes les parties conformément aux instructions du Premier ministre et au programme du gouvernement visant en premier lieu la préservation du pouvoir d’achat du citoyen sans léser les intérêts des commerçants». Selon le communiqué, la rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de rencontres de concertation avec les différents acteurs et professionnels du secteur du commerce présidées par le ministre. Pour sa part, Galfat a présenté un exposé sur les problèmes rencontrés par les professionnels du métier et suggéré au ministre des «propositions d’ordre technique, rappelant que la fédération avait adhéré aux propositions du gouvernement et travaillé avec les commissions du ministère du Commerce pour préserver les droits des boulangers». Le ministre a saisi l’occasion pour «demander au président de la Fédération de sensibiliser davantage les boulangers à respecter le programme des permanences lors des jours fériés et à coopérer avec les services de contrôle et des directions du commerce dans l’élaboration des listes de permanence, insistant sur la stricte application de la loi concernant ce volet». Au terme de la rencontre, le ministre a donné des instructions aux cadres pour poursuivre le dialogue avec les concernés et traiter tous les points en suspens dans le dossier des boulangers en attendant sa présentation, dans les meilleurs délais, au gouvernement.