Lutte contre la criminalité: 800 actes criminels  perpétrés quotidiennement en Algerie !

0
1044

Le bilan de la Gendarmerie et de la Police nationales a fait état de la hausse du nombre d’actes criminels estimé à 270.000 en 2016, soit 800 cas par jour. Selon les chiffres des services de la Police judiciaire du commandement de la Gendarmerie nationale, près de 115.000 actes criminels ont été recensés sur l’ensemble du territoire national, soit près de 320 actes par jour, dont 116.000 personnes impliquées ont été arrêtées (47% sont mineurs).Ils sont liés aux atteintes aux personnes, atteintes aux biens, homicides volontaires et kidnapping d’enfants… Les wilayas de Sétif, Alger et Tébessa arrivent en tête des wilayas les plus touchées par le nombre d’affaires traitées. De leur côté, les services de la Sûreté nationale ont dénombré plus 145.000 actes criminels, soit une moyenne de 450 acte par jour. Les atteintes aux personnes et aux biens des personnes représentent respectivement 40 et 41% des affaires traitées. La DGSN a tiré la sonnette d’alarme dans son dernier rapport quant à l’implication de la couche juvénile dans les crimes les plus dangereux, dont les homicides volontaires et les délits éthiques (atteinte à la pudeur), vols, drogue…   Les services de la Gendarmerie et de la Police nationale mettent en garde contre la hausse des meurtres, dont la GN a recensé 429 homicides en 2016, tandis que la Police en a dénombré 600, soit 4 homicides par jour. Le rapport dédits service attire l’attention sur l’implication de plus en plus d’étudiants, des mineurs, des femmes, y compris les fonctionnaires, alors que le doigt accusateur était fréquemment tendu dans les années précédentes aux personnes désœuvrées.