Lutte contre les feux de forêts:  Bedoui préside un Conseil interministériel

0
340

 

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présidé jeudi dernier, une réunion d’un conseil interministériel consacrée à l’examen des mécanismes devant renforcer les capacités opérationnelles.

 Le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a présidé  jeudi dernier, une réunion d’un conseil interministériel consacrée à  l’examen des mécanismes devant renforcer les capacités opérationnelles des  services de la protection civile et de la Direction générale des Forêts concernant les feux de forêts, de récoltes et de palmiers. Lors de cette réunion à laquelle ont assisté les ministres de l’Intérieur,  des Finances et de l’Agriculture outre les directeurs généraux de la protection civile et des forêts, « il a été procédé à la présentation d’un bilan initial relatif aux incendies enregistrés cette année et aux moyens  mobilisés pour protéger les ressources forestières dépassant les 4,5 millions d’hectares au niveau national, notamment en termes d’achat de colonnes mobiles au profit de la protection civile, estimées actuellement à 37 colonnes réparties sur les wilayas concernées en attendant leur  renforcement ». Le bilan a mis en avant également, les moyens humains et matériels de la Direction des forêts pour faire face à ce phénomène, appelant à l’installation des commissions de wilayas pour la protection des forêts ». Aussi, il a été procédé, par la même occasion, à la présentation de la  stratégie multisectorielle de communication et de sensibilisation aux dangers des feux de forêts mise en place au profit des citoyens et des agglomérations se trouvant en milieu forestier en application des décisions prises lors de la réunion du conseil interministériel tenue le 7 mai 2019″. Après avoir souligné l’impérative évaluation des dommages « colossaux »  engendrés par les feux, M. Bedoui a mis l’accent sur « la nécessité d’adapter les capacités d’intervention de la protection civile et de l’Administration des forêts aux normes internationales en vigueur « . « Un programme d’urgence complémentaire de deux ans (2019-2020) a été décidé, comme première étape, en vue d’améliorer les capacités d’intervention des éléments et des groupes d’intervention de la protection  civile et des Forêts à travers, notamment, la dotation de toutes les zones forestière, en colonnes mobiles et la réhabilitation des anciennes colonnes (estimés à 20) outre le renforcement des capacités humaines spécialisée par 10 autres colonnes mobiles pour la gestion des forêts ». M. Bedoui a insisté, en outre, sur l’importance d’adopter une approche participative qui offre aux citoyens résidant à proximité d’un  environnement forestier, ainsi qu’aux associations environnementales, l’opportunité de contribuer à la préservation de notre patrimoine forestier et d’élever le niveau d’alerte et d’intervention rapide ». A cet effet, « la Direction des forêts a été chargée, de collaborer avec la Protection civile pour le lancement de campagnes de sensibilisation et d’exercices de formation aux premiers secours, en faveur des jeunes résidant à proximité d’un environnement forestier qui doivent bénéficier  d’un encadrement et de la priorité dans les recrutements saisonniers destinés à la protection des forêts ». Le Premier ministre a chargé le directeur général des forêts « d’élaborer une approche globale sur la protection de notre patrimoine forestier, à la faveur des technologies modernes pour élever le niveau d’alerte et d’intervention, en coordination avec l’Agence spatiale algérienne et les services de météorologie, et les moyens de l’exploiter dans le domaine touristique, à travers l’encouragement de l’investissement touristique ami  de l’environnement forestier, comme les parcs d’attraction ». Par ailleurs, M. Bedoui a salué « le rôle important de l’Armée nationale populaire (ANP) en matière d’intervention pour secourir les citoyens résidant à proximité des forêts et les accompagner dans la prévention et la lutte contre les feux de forêts ». Le Premier ministre a salué également l’adoption de la loi relative aux  règles générales de prévention des risques d’incendie et de panique par le Parlement qui aura, selon lui, « une vision prospective concernant la  stratégie relative à la protection du citoyen et des potentialités que recèle le pays ». 

Ali B