Lutte contre les incendies en milieu hospitalier : Le ministère de la santé appelle à des mesures préventives

0
302

 

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a appelé l’ensemble des directions du secteur « à prendre les mesures opérationnelles et préventives nécessaires pour lutter contre les incendies en milieu hospitalier », a indiqué, lundi, un communiqué du ministère.

Le ministère a appelé, conformément à une note publiée le 1 août 2019, à la prise de mesures préventives, consistant en « le contrôle des équipements et matériel de lutte contre les incendies, la vérification du bon fonctionnement des moyens de communication au niveau de toutes les unités et services, du réseau téléphonique interne (fixe) et de l’opérationnalité des systèmes d’alerte », ajoute le communiqué. Le ministère a souligné l’importance de « débarrasser les établissements de santé des objets non utilisés et des produits périmés, et de veiller à un stockage des produits inflammables conforme aux normes en vigueur, en sus d’assurer une bonne gestion des déchets hospitaliers contenant des produits chimiques ». Le ministère a préconisé « la réparation des pannes, notamment électriques pour prévenir d’éventuels court-circuits, souvent à l’origine d’incendies ». Le ministère a souligné que ces « instructions devraient figurer parmi les priorités et préoccupations des responsables pour veiller à la sécurité et à la protection des personnes et des biens », appelant « à la formation des agents de sécurité en coordination avec les services compétents ».

Le contrôle des médicaments transféré en 2020 à l’Agence pharmaceutique

Les missions de contrôle de qualité des produits  pharmaceutiques qui incombent actuellement au laboratoire national de  contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP), seront transférées à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques à compter de l’année  prochaine »Les missions de contrôle de qualité des produits pharmaceutiques qui incombent actuellement au laboratoire national de contrôle des produits  pharmaceutiques, seront transférées à l’Agence nationale des produits pharmaceutiques dans un délais d’une année à compter de la date de publication du décret N 19-190 du 3 juillet 2019, publié au journal  officiel le 7 juillet 2019. En attendant l’accomplissement des procédures du transfert des biens, moyens, personnels et droits du laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques à ladite agence, conformément à l’article 31 qui  prévoit une période transitoire d’une année, le LNCPP continuera à exercer ses missions, Par ailleurs, le ministère souligne que la création de l’Agence nationale des produits pharmaceutiques répond à « un besoin de régulation, d’homologation et de contrôle de qualité des produits pharmaceutiques et  des dispositifs médicaux, à l’instar de tous les pays du monde ».

Yasmina Derbal