Malnutrition : La FAO appelle pour la « Faim Zéro en 2030 »

0
147

La faim dans le monde, alerte la FAO, est de nouveau en hausse, après avoir connu une période de régression. Selon son dernier rapport, plus de 815 millions de personnes sont sous-alimentées et 45% de la mortalité infantile est liée à la malnutrition.

Cette situation est favorisée par les conflits, le changement climatique et la récession. Cette organisation onusienne estime que le monde peut atteindre la Faim Zéro si les efforts sont conjugués, en s’appuyant sur les résultats et les meilleurs pratiques. Elle indique ainsi que 80% des pauvres vivent dans les zones rurales, où ils dépendent de l’agriculture, de la pêche et de la sylviculture. En conséquence, «la Faim Zéro appelle à une transformation de l’économie rurale», estime la FAO, qui ajoute que les gouvernements doivent y encourager l’investissement, protéger les catégories les plus vulnérables, inciter les petits exploitants agricoles à adopter de nouvelles pratiques agricoles et tirer profit des innovations technologiques.  A côté de cette pauvreté alarmante, La FAO souligne que 600 millions de personnes souffrent d’obésité et 1,3 milliard d’individus d’un excédent pondéral. Par ailleurs, «un tiers de la nourriture produite dans le monde est soit perdue, soit gaspillée», c’est à dire, sur le plan monétaire, près de 2.600 milliards de dollars chaque année, alors que coût engendré par la malnutrition s’élève à 3.500 milliards de dollars annuellement pour l’économie mondiale. Dans ce cadre, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche annonce organiser, en collaboration avec de nombreux département ministériels et la représentation de la FAO en Algérie, la journée mondiale de l’Alimentation, le 16 octobre 2018, sous le thème Agir pour l’avenir. La faim zéro en 2030 c’est possible. Dans la perspective de la célébration de cet événement d’envergure internationale, il est prévue la tenue d’une série de communication scientifiques et techniques, liées au thème de cet événement.  Pour ce faire, le MADRP lance un appel à communication autour des thématiques suivantes : la sécurité alimentaire, sanitaire et sociale, l’alimentation, l’agroalimentaire et la nutrition en Algérie; le développement durable et l’économie forestière en vue d’assurer l’amélioration des niveaux de vie des sociétés; les programmes sectoriels et les projets d’investissement pouvant atténuer la faim, la malnutrition, la pauvreté et le gaspillage; les expériences acquises dans le cadre des programmes liés à la lutte contre les effets du changement climatique et la désertification.

Toufik M