Marketing et tourisme

    0
    327
    Photo conception L'Echo d'Algérie@

    Le ministère du Tourisme nous apprend que des dizaines de milliers de touristes ont visité le Grand Sud durant l’année écoulée, 167 000 plus exactement. Au même moment, il avance un chiffre qui laisse ébahi : 2,5 millions d’Algériens ont passé leurs vacances en Tunisie durant la même année ! Pourquoi un tel décalage entre deux destinations ? Pourquoi une telle ruée vers le pays voisin? Certainement pas pour voir du paysage car sur ce plan, l’Algérie est inégalable en sites et panoramas quelle que soit la région. Pour passer des vacances tout simplement. C’est-à-dire se reposer au maximum sans avoir à gérer les mauvaises surprises, les humeurs des serveurs, l’agressivité des «parkingueurs» et des propriétaires autoproclamés des plages qui louent de force leur matériel, les tarifs exorbitants des hôtels et de la restauration qui frisent l’arnaque… C’est exactement cela le tourisme chez nous, contrairement à nos voisins qui en ont fait une véritable industrie qui rapporte gros à l’économie du pays. Après les Algériens, les Français et les Russes se bousculent pour passer des séjours dans des complexes où tout est disponible et où le client est roi. Sinon comment expliquer cette ruée de nos concitoyens sur les frontières de l’Est non seulement l’été, mais aussi à la fin de l’année où de nombreux Algériens partent évacuer leur stress. Pendant ce temps, de ce côté-ci on continue à concevoir le tourisme par le nombre de lits et d’hôtels construits dont ces palaces qui en, définitive ne servent qu’aux entreprises et hommes d’affaires. On nous annonce quand même qu’un colloque sur le marketing en tourisme aura lieu durant deux jours fin janvier. Espérons seulement que l’on évitera ces conférences théoriques qui restent très loin de la réalité. La réalité, ce sont toutes ces offensives que lancent régulièrement les pays du Maghreb, le Maroc, la Tunisie et l’Egypte à l’endroit des téléspectateurs d’Europe, en offrant des séjours tous frais compris aux lauréats des jeux télévisés… C’est cela le marketing.