Maroc:  Plus de 3 tonnes de cocaïne trouvés sur une plage 

0
212

 

 Plus de 3 tonnes de cocaïne dissimulées dans  plusieurs colis ont été trouvées sur la plage de Sidi Rahal, dans la  province de Berrechid (123 km au sud de Rabat), a rapporté lundi des médias  marocains.

Les autorités locales et les gendarmes sont arrivés sur les lieux et une  enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent. « L’origine et la destination de cette importante quantité de cocaïne »,  demeurent jusqu’à présent inconnues, ajoutent les mêmes sources. Cette découverte est intervenue une semaine après que 37 paquets de cocaïne avaient été trouvés sur la plage entre les villes de Salé et  Mehdia, près de la capitale Rabat. Dans son dernier rapport, l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC)a souligné que le Maroc est l’un des principaux producteurs de la résine de cannabis en Afrique et fournisseurs de cette drogue pour  l’Europe. L’agence onusienne basée à Vienne a indiqué dans son rapport annuel qu’une partie de la résine de cannabis d’origine marocaine, qui représente plus de 4% de la production mondiale (environ 5100 tonnes) est acheminée vers l’Europe, notamment pour les consommateurs des pays du Sud et de l’Est du  vieux continent. La majeure partie des quantités de la résine de cannabis produites au Maroc sont expédiées via l’Espagne, où elle est acheminée en contrebande vers d’autres marchés de la région, a souligné également le document. Se basant sur les informations fournies sur la base des saisies effectuées par les Etats membres de l’Union européenne (UE), l’Office des Nations  unies contre la drogue et le crime a précisé, en outre, que la culture de cannabis est pratiquée en plein air au Maroc et que les surfaces ne cessent d’augmenter au fil des années. A l’échelle mondiale, l’agence onusienne a constaté que le cannabis reste la drogue la plus largement consommée dans le monde.