Mawlid Ennabaoui célébré à la Zaouïa Belkaidia dans une ambiance empreinte  de spiritualité

0
864

 Une ambiance empreinte de foi et de spiritualité  a marqué, lundi, la célébration de la fête du Mawlid Ennabaoui, la  naissance du prophète de l’Islam, Mohamed (QSSSL) à la zaouïa Belkaidia  hebria d’Alger.

Organisée par la direction des Affaires religieuses et des wakfs de la  wilaya d’Alger, la cérémonie a vu également la distinction des lauréats au  concours de récitation et de psalmodie du saint Coran, l’interprétation de  chants religieux (madih) et la lecture du poème « El burda », un long poème  d’Al Boussairi louant le prophète (QSSSL). Outre la lecture de versets coraniques, la fête du Mawlid Ennabaoui a été  ponctuée par la présentation de certains aspects de la Sunna (Tradition du  prophète Mohamed QSSSL), afin d’inciter les jeunes générations à s’en  inspirer, notamment en termes de modération religieuse. Des cadeaux symboliques ont été distribués aux lauréats du concours de  récitation et de psalmodie du Coran pour les élèves de moins de 15 ans des  différentes circonscriptions de la wilaya d’Alger. A cette occasion, le ministre des Affaires religieuses et des wakfs,  Mohamed Aïssa a rappelé les recommandations du président de la République,  Abdelaziz Bouteflika depuis 2005 pour consacrer le mois de Rabie El Awal de  l’hégire à la vie et à l’œuvre du Messager d’Allah (QSSSL), ajoutant que  l’Etat encourageait tous les efforts et institutions religieuses à  s’acquitter de ce rôle. « Profondément Attaché à l’Islam, le peuple algérien accorde un intérêt  particulier au mois de Rabie El Awal (mois de naissance du  prophète) notamment à travers la perpétuation des rites religieux et des  traditions culinaires », a soutenue M. Aissa. Il a également rappelé la Sira Ennabawiya (vie du Prophète Mohamed QSSSL)  qui sera célébrée, tout au long du mois de Rabie El Awal, notamment par la  présentation de communications religieuses par des Imams et des chouyoukh  pour inculquer aux jeunes l’amour du prophète QSSSL. Le ministre a fait savoir que la célébration de cette fête coïncidait avec  les festivités célébrant le déclenchement de la révolution nationale (01  novembre), ajoutant qu’il s’agit de deux grands évènements phares  symbolisant la cohésion et le solide lien entre les Algériens, d’autant que  la Sira Ennabawiya a beaucoup inspiré la révolution nationale. Pour M. Aissa, la célébration du Mawlid constitue également l’occasion de  mettre en avant le message véhiculé par l’Islam notamment  au niveau des  Zaouïas. La cérémonie a été rehaussée par la présence de plusieurs ministres,  personnalités et membres du corps diplomatique du monde  arabo-musulman accrédités en Algérie.

Benadel M / Ag