MC Alger : Sonatrach enquête sur la gestion financière du club

0
152

Il est considéré comme étant le club le plus riche en Algérie. Le fait qu’il soit attaché à la plus grande entreprise du pays, en l’occurrence, Sonatrach, lui permet évidemment d’avoir ce statut.

Allusion faite au MCA, une formation qui roule annuellement avec un budget avoisinant les 100 milliards de centimes, sauf que cette énorme manne financière en ces temps de vaches maigres n’a pas été utilisé à bon escient. Pis, on évoque depuis quelques temps des détournements et autres malversations dans cette gestion, des pratiques qui seraient certainement pour quelque chose dans les déboires de l’équipe de Bab El-Oued sur le plan sportif. Le bruit qui a beaucoup couru à ce propos, a finalement poussé le propriétaire du club à réagir. Ainsi, l’entreprise pétrolière est passée à l’acte en mettant en place une commission d’enquête pour passer au peigne fin la gestion financière du Doyen. D’ailleurs, dans les fiefs mouloudéens le bon départ de leur équipe en championnat est relégué au second plan dans les discussions des fans qui ont le regard plutôt braqué vers cette commission. Aux dernières nouvelles, on apprend que ladite commission est sur le point de ficeler son rapport.Celui-ci comporterait des surprises de taille vu les nombreuses anomalies découvertes pour l’occasion. On laisse même entendre que d’anciens dirigeants du Mouloudia risquent gros, étant donné qu’au niveau des hautes sphères de Sonatrach, l’on n’est pas du tout prêt à passer sous silence tous les dépassements constatés. À cet effet, l’on assure que la justice va tout simplement être interpellée pour prendre le relais et prendre les mesures judiciaires qui s’imposent. En attendant, Sonatrach entend à réviser à la baisse le budget annuel alloué aux Vert et Rouge à compter du prochain exercice 2020. C’est ce qui se murmure du reste dans les coulisses du vieux club de la capitale secoué depuis quelque temps par une crise financière née des grosses dépenses effectuées par la direction du club depuis le début de l’été. à ce propos, l’on assure que la firme pétrolière va agir d’abord par la diminution du budget annuel accordé au club et estimé actuellement à 80 milliards de centimes. Le fait d’avoir consommé près de 25 milliards de centimes au cours de cet été intrigue au plus haut point les responsables de Sonatrach qui ont fini par ordonner une enquête à ce sujet. D’ailleurs, ce sont les dépenses jugées excessives qui ont sonné le glas au désormais président du conseil d’administration du club, Mohamed Hireche. Ce dernier aurait même été convoqué par la commission d’enquête de Sonatrach pour s’expliquer sur ces grosses dépenses ayant causé la crise financière actuelle que traverse la formation phare de la capitale. Selon les mêmes sources, l’on enquête sérieusement sur des factures jugées ‘’gonflées’’, à l’image de celle des travaux de peinture du flambeau du stade du 5-Juillet aux couleurs du MCA et qui auraient coûté plus de 600 millions de centimes, sans parler des salaires faramineux accordés aux nouvelles recrues, ainsi que les anciens de l’effectif faisant que la masse salariale augmente d’une manière sensible pour dépasser les six milliards de centimes mensuellement.

H S.