MCA – USMA : à la veille du derby, la tension a atteint son paroxysme dans les deux camps

0
55

Plus que 24 heures  avant le «fameux» et très attendu big derby algérois, MCA-USMA, qu’abritera ce demain à partir de 17h45) le temple olympique du 5 Juillet, qui rouvre ses portes pour les matchs du championnat, après plus d’un mois et demi de fermeture.

Un derby qui suscite tant d’engouement du côté de la capitale, surtout qu’il a été reporté à trois reprises, depuis sa date initiale (6e journée), à commencer par une première décision du MJS et de son premier responsable, El Hadi Ould Ali, qui trouvait «anormal qu’une telle affiche se joue dans l’exigu stade d’Omar Hamadi de Bologhine». Programmée initialement pour le 13 octobre dernier, à l’instar de tous les matchs de la 6e journée, le big derby qui attise les passions et qui a, du reste, fait couler beaucoup d’encre en raison de son report, et à trois reprises, aura donc bel et bien lieu, ce mardi, au stade du 5 Juillet. Un derby qui intervient dans une conjoncture particulière, avec deux protagonistes aux parcours opposés en championnat. Si la situation est assez reluisante du côté du Mouloudia, qui occupe la 4e place au classement, avec une courbe ascendante sur le plan résultats depuis qu’il s’est débarrassé de la Coupe de la CAF, ce n’est pas le cas pour l’USMA qui patauge au bas du classement, avec une place peu confortable de 12e, consécutive à une série de trois matchs sans victoire, dont deux défaites de suite à domicile. C’est dire l’importance de ce derby pour les deux équipes, qui ont entamé depuis près de deux semaines les préparatifs pour ces retrouvailles, qui devaient se disputer mardi dernier, avant qu’elles ne soient décalé d’une semaine, sur décision des services de sécurité et de la wilaya d’Alger, en raison des élections locales de jeudi dernier. Pour le revenant Miloud Hamdi, qui a signé son come-back par une défaite à Bologhine face à la JS Saoura, il peut se targuer de préparer ce match avec un effectif au complet. En fait, le report a arrangé les affaires du coach, qui a récupéré tous ses blessés, que sont les Sayoud, Benmoussa et Beldjilali. Seul hic, le moral des joueurs, très affectés par les deux dernières défaites à domicile, ce qui contraint Hamdi à axer son travail sur l’aspect psychologique. Un derby à double enjeu pour les Rouge et Noir qui aspirent à faire d’une pierre deux coups, battre leur éternel rival et provoquer le déclic pour un nouveau départ en championnat. Côté Mouloudéen, et au-delà du prestige de remporter le derby, ce sera surtout l’occasion de confirmer la bonne marche de l’équipe avec en ligne de mire le podium, comme enjeu. Des Mouloudéens revigorés par le dernier succès face au DRB Tadjenanet qui les replace dans la course au titre, en se positionnant au pied du podium. Bernard Casoni, enclin à critiquer la programmation et surtout les éternels reports, a été une fois n’est pas coutume, satisfait de ce décalage, qui lui permet, à lui aussi, de récupérer ses blessés, que sont les Amada, Bouhenna et Demou. Enfin , le temple olympique du 5 Juillet, qui accueillera demain son deuxième match de la saison depuis sa réouverture le 14 novembre à l’occasion de la joute amicale Algérie-République centrafricaine, est fin prêt pour accueillir le derby algérois. Un derby qui a été justement reporté pour qu’il se joue dans l’enceinte olympique. A l’occasion, l’OCO semble avoir tout mis en place pour la réussite du derby. Une pelouse en excellent état et flambant neuve et 60 000 billets qui seront en vente dès aujourd’hui (9h), et pendant deux jours.