Ministère du Commerce: 36% des opérateurs économiques inscrits détiennent un registre du commerce électronique

0
158

Le nombre des opérateurs économiques inscrits au registre du commerce a connu une légère augmentation à la fin de novembre 2017. 36% de la totalité de ces opérateurs détiennent un registre du commerce électronique (RCE), selon les chiffres du ministère du Commerce. L’Algérie comptait 1,95 million d’opérateurs économiques inscrits au registre du commerce jusqu’à fin novembre 2017 contre 1,89 million à la fin 2016. Plus exactement, 1 956 042 d’opérateurs économiques jusqu’à fin novembre 2017, précise la même source. 1 772 208 exercent sous le statut de personnes physiques (91%) et 183 834 sous le statut de personnes morales (sociétés). Durant les 11 premiers mois 2017, les inscriptions elles se sont chiffrées à 330 044 cas, contre 360 640 à la même période de 2016, soit une baisse de 9%. Ces inscriptions se composent de 287 343 opérateurs-personnes physiques (87% de la totalité) et de 42 701 sociétés, soit 13%. Sur les 287 343 personnes physiques inscrites au registre du commerce, 128 379 représentent de nouvelles créations (45%), 82.733 des modifications (29%) et 76.231 des radiations (26%).

16 945 entreprises créées, 6087 radiées

D’après la même source, 16 945 entreprises ont été créées durant la même période a atteint, tandis que 19 657 ont été modifiées, 6087 radiées pour cessation d’activité et 12 ré- immatriculées. Quant à la détention d’un registre de commerce électronique (RCE), le nombre d’opérateurs détenteurs de ce registre représente 36% de la totalité des opérateurs économiques inscrits au registre du commerce (698 512), à la fin novembre 2017. Ils étaient 530 895 détenteurs de RCE (456 533 personnes physiques et 74 362 personnes morales) pour la même période de comparaison de 2016. Sur les 698 512 détenteurs du registre du commerce électronique à la fin novembre 2017, 604 848 sont des personnes physiques (86%) et 93 664 des personnes morales (14%). Lancé en 2014, le RCE est doté d’un code sécurisé (comportant des donnés cryptées) permettant la sécurisation de l’extrait du registre du commerce, l’authentification et le contrôle en ligne des données. Il permet à tout intéressé d’accéder à tous les renseignements mis à jour par le Cnrc, relatifs à la situation du commerçant, personne physique ou morale. Cet instrument électronique vise également à faciliter, développer et moderniser l’opération de contrôle de l’activité commerciale. Elle permet aussi aux agents des services de contrôle d’identifier le titulaire du registre du commerce ainsi que les activités réellement exercées.