MJS: Hattab souligne la nécessité de rationaliser l’utilisation des TIC par les  jeunes

0
51

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed  Hattab a souligné mardi à Alger la nécessité d’accompagner les jeunes et de  rationaliser leur utilisation des nouvelles technologies de l’information  et de la communication (TIC), en les incitants à s’éloigner des sites qui véhiculent des messages violents.    

« La révolution des TIC et le numérique est à l’origine des  changements profondes opérés dans les sociétés rabes », a affirmé le  ministre lors d’une rencontre arabe sur « l’utilisation des contenus  numériques et la prévention contre des attitudes véhiculant la violence en  milieu de jeunes », appelant à la nécessité de « rationaliser l’utilisation  des TIC ». Le ministre a appelé, par ailleurs, à investir dans la jeunesse qu’il  convient d’orienter au service du développement durable dans le monde rabe  et en vue d’être au diapason des développements en cours. « L’Algérie n’est pas à l’abri de ce qui ce passe dans le monde », a indiqué  le ministre qui a ajouté que « les enjeux à venir, mettent le pays devant le  défi d’une mondialisation dangereuse. Dans un contexte pareil, le ministre de la Jeunesse et des Sports à une  meilleure adaptation à cette évolution technologique énorme et à préserver  l’immunité de notre société en contrôlant ces technologies. Par la même occasion, le ministre a rappelé le nombre d’utilisateurs  d’Internet en Algérie, qui a dépassé 33 millions d’utilisateurs sur un  total de 42 millions d’habitants, dont 19 millions utilisant les réseaux  sociaux, « ce qui explique que cet espace virtuel soit devenu un défi  sécuritaire, de par la mauvaise utilisation des technologies modernes  nécessitant l’élaboration d’un projet de loi sur le traitement des  retombées négatives émanant de ces développements technologiques énormes.  M. Hattab a indiqué, en outre, que l’étude menée en 2017 par  l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (Unicef) sur la relation  entre les enfants et jeunes avec le monde numérique, sur un échantillon de  24 pays y compris l’Algérie, a dévoilé que les jeunes âgés de 15 à 24 ans,  sont ceux qui utilisent le plus Internet, dont le taux a atteint 70%, soit  48%  du total de la population.  Pour leur part, les jeunes de moins de 18 ans représentent les deux tiers  des utilisateurs d’Internet à travers le monde.

A cette occasion, le ministre a appelé les participants à la conjugaison  des efforts, l’échange d’expériences ainsi qu’à la coordination permanente  à travers la rationalisation de l’implication fougueuse de la jeunesse  arabe dans le monde numérique. Il a également appelé à la mise en place de plans, d’outils et de moyens  nécessaires en vue d’arriver à une société d’informations en adéquation  avec les cultures et les spécificités des sociétés arabes dans le cadre du  processus de développement durable des pays. Dans ce cadre, le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a été  honoré pour ses efforts à l(égard de la jeunesse. M. Hattab a annoncé la création prochaine du Haut conseil de la jeunesse,  soulignant que l’Algérie accueillera en juillet la troisième édition des  Jeux africains de la Jeunesse (JAJ-2018). En réponse à une question sur les travaux de l’AG de la Fédération  algérienne de football (FAF) qui a été marquée par la présence de plusieurs  personnalités à l’instar de l’ex président de la FAF, Mohamed Raouraoua, le  ministre a mis en avant que la rencontre à laquelle ont pris part tous les  acteurs du football, s’est déroulée en toute démocratie, appelant à  « davantage de communication et d’entente ». Organisée en collaboration avec la Ligue arabe, la rencontre s’étalera  jusqu’au 27 avril et sera sanctionnée par des recommandations.