Mondial-2018 de Beach volley  U19: « La compétition sera bénéfique pour les  Algériens » souligne  la FAVB

0
161

 La paire algérienne Ayoub Hamadèche – Farouk  Tizit prendra part au Championnat du monde U19 de beach-volley, du 10 au 15  juillet à Nanjing (Chine), un « autre tremplin » pour préparer les Jeux  africains de la jeunesse-2018 d’Alger, a indiqué la Fédération algérienne  de volley-ball (FAVB).

Le duo algérien s’était qualifié au Mondial-2018 grâce à la 5e place  obtenue au Championnat d’Afrique des nations de la catégorie à Kinshasa (RD  Congo). Pour se qualifier, l’Algérie a battu, pour le match de classement, le  Cameroun et la Tunisie (2-0). Le titre africain était revenu au Mozambique  face à l’Afrique du Sud (2-1) et la 3e position à l’Egypte devant le Maroc  (2-0). « Se qualifier au Mondial de Nanjing est un exploit qui va permettre à nos  représentants de découvrir un tout autre niveau, surtout que nos joueurs  feront leur baptême du feu dans cette compétition », a déclaré à l’APS le  Directeur technique national (DTN) adjoint chargé du beach-volley à la  FAVB, Liamine Benseghier.  Pour ce dernier, le duo Hamadèche – Tizit n’aura rien à perdre mais tout à  gagner en côtoyant le gotha mondial du beach-volley.  Outre l’Algérie, l’Afrique sera représentée en Chine également par le  Mozambique, l’Afrique du Sud, l’Egypte, le Maroc et la Tunisie. Le tirage au sort du Mondial, prévu dimanche, désignera la poule de  l’Algérie du 1er tour et donc ses adversaires parmi les 32 qualifiés,  lesquels seront répartis sur huit groupes de quatre équipes chacun. Après  la phase de poules, les trois premières équipes de chaque groupe iront au  tour suivant qui se disputera en élimination directe jusqu’aux  demi-finales.

« On n’a nullement la prétention de passer aux tours avancés car le tournoi  regroupe des équipes habituées durant toute l’année aux circuits mondiaux  de beach, mais on sera très contents de voir notre paire se frotter au haut  niveau pour pouvoir réellement évaluer nos joueurs », a indiqué Benseghier.  A Nanjing, le duo Hamadèche – Tizit aura l’occasion de jouer plusieurs  matchs d’un niveau relevé en un laps de temps très court et testera le  degré de cohésion et de cohérence dans son jeu. Selon le DTN adjoint chargé du beach à la FAVB, la paire Ayoub Hamadèche –  Farouk Tizit travaille ensemble depuis plus d’une année et a bénéficié  d’une « bonne préparation » ponctuée par plusieurs stages dont un au Qatar  (février), suivi de la Coupe d’Afrique à Kinshasa (avril) et des derniers  Jeux méditerranéens de Tarragone où l’équipe avait atteint les 8es de  finale. « Le staff technique, conduit par l’entraîneur national Mohamed Gachi, a  axé son travail sur le collectif et la cohésion dans les différentes phases  de jeu, en plus évidement d’un volume de préparation physique important  pour permettre aux joueurs de tenir le coup », a souligné Benseghier.  Après le tournoi de Nanjing, Hamadèche et Tizit rejoindront les autres  paires de la sélection nationale, en stage à Alger, afin de poursuivre leur  préparation pour les Jeux africains de la jeunesse Alger-2018, où ils  auront la mission d’arracher des places qualificatives aux jeux Olympiques  de la jeunesse-2018, prévus du 6 au 18 octobre dans la capitale argentine  Buenos Aires.