Monétique:  L’Algérie lancera prochainement une carte mieux sécurisée 

0
427

 

 Le Groupement d’intérêt économique de la monétique (GIE Monétique) envisage de lancer prochainement une carte de paiement « sans contact », comprenant de nouvelles fonctionnalités et surtout mieux sécurisée, a indiqué l’administrateur de cet organe de régulation.

« Nous avions choisi en 2018 un fournisseur international pour introduire la technologie de la carte +sans contact+, dans le cadre d’une solution globale visant à moderniser davantage les cartes utilisées en Algérie. Nous  comptons lancer ce produit au cours des prochains mois », a expliqué Madjid Messaoudene. Selon lui, les cartes « CIB » et « Edahabia » seront remplacées progressivement par ces nouvelles cartes qui, a-t-il dit, sont « plus avancées technologiquement et renforcée en matière de sécurité ». M. Messaoudene a estimé, par ailleurs, que le retard accusé par l’Algérie en matière d’e-paiement était « rattrapable », à condition d’accélérer le rythme de la bancarisation des fonds et l’intégration de l’économie  informel. « Si l’opérateur accepte de réaliser ses transactions par carte, cela veut dire que tout sera déclaré. Les commerçants vont avoir tout leur chiffre d’affaires sur le compte bancaire, certains y adhèrent avec enthousiasme, d’autres refusent, il faut donc les convaincre et les expliquer que le meilleur moyen pour une activité commerciale durable c’est d’être dans le formel », a-t-il expliqué. En outre, les agences bancaires doivent doubler d’effort pour généraliser l’e-paiement, souligne M. Messaoudene. A ce titre, il précisé que sur les 2 millions de cartes CIB existantes,  40.000 mots de passe dédiés à l’e-paiement ont été distribués aux clients, alors que la totalité des mots de passe a été généré et elle est au niveau central ou des agences bancaires, selon le responsable. « Il reste beaucoup de choses à faire au niveau des agences bancaire. Cela nous a poussé à créer des canaux de communication directe à travers notre site web: Bitakati.com et les numéros verts 3020/3021, qui permettent de demander la carte CIB, le mot de passe et de transmettre une réclamation », a-t-il noté. Pour rappel, le nombre global des transactions, depuis le lancement du paiement sur internet en octobre 2016, a atteint 368.793 opérations avec un montant global dépassant 766 millions de dinars. Voici l’évolution des transactions de paiement via internet et leur répartition par secteur d’activité entre 2016 et 2019.

Houda.H