Moscou proteste contre l’irruption des forces de sécurité ukrainiennes dans l’agence « RIA Novosti Ukraina »

0
20

La Russie proteste contre l’irruption des services de renseignement ukrainiens SBU dans les bureaux de l’agence « RIA Novosti Ukraina » et s’engage à tout faire pour libérer le journaliste détenu, a indiqué mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova. 

« Moscou s’engage à faire de son mieux pour libérer le citoyen russe et pour assurer que de telles actions ne seront jamais entreprises contre des citoyens et des médias russes », a relevé Mme Zakharova, citée par l’agence russe Sputnik. Elle a souligné que les institutions internationales compétentes,  auxquelles la Russie avait déjà fait appel, devraient « exprimer clairement et explicitement leur rejet de telles actions de la part de l’Ukraine et exiger que le journaliste soit libéré ». « Nous sommes indignés par cette grave violation des droits des journalistes sur le territoire ukrainien et appelons de nouveau Kiev à mettre un terme à cet arbitraire illégal à  l’égard de la communauté des journalistes sous prétexte d’une lutte  imaginée contre la propagande », a-t-elle ajouté. Mardi matin, plusieurs agents du SBU ont fait irruption dans les locaux  abritant l’agence de presse russe « RIA Novosti Ukraine » à Kiev. Selon la  porte-parole du SBU, Elena Guitlianskaya, une perquisition dont les motifs  restent flous est en cours dans l’agence. L’intervention du SBU arrive quelques heures après l’arrestation de Kirill Vychinski, chef du site RIA Novosti Ukraine. Le journaliste a été interpellé à proximité de son domicile.