Mostaganem:  Une bande spécialisée dans la  falsification de documents et détournement de deniers publics  anéantie

0
58

 

La brigade de lutte contre la contrebande  et le vol de véhicules de la Sûreté de la wilaya de Mostaganem a mis hors  d’état de nuire une bande spécialisée dans la falsification de documents administratifs et de détournement de deniers publics, à sa tête un  entrepreneur et sa femme en état de fuite, a-t-on appris hier auprès de ce corps de sécurité.

Cette opération a été effectuée sur la base d’informations faisant état de  dépassements et de violations de la loi dans une procédure d’octroi d’un prêt auprès d’un établissement bancaire au niveau de la wilaya d’Oran, a-t-on expliqué de même source. Les investigations effectuées par la police depuis le mois de juillet  dernier ont conclu qu’un entrepreneur et sa femme avaient procédé à la falsification de documents authentiques de camions, ainsi que des rapports de travaux et la présentation d’un projet fictif comme caution pour l’obtention d’un prêt bancaire de 40 millions DA, selon la même source. Les investigations menées par la brigade judiciaire ont démontré que le  responsable de l’une des annexes administratives rattachées à la commune de Mostaganem avait procédé à la falsification de documents officiels ayant déjà fait l’objet d’approbations et ce, avec la complicité du directeur de l’établissement bancaire pour faciliter l’octroi d’un prêt financier. Les mis en cause parmi lesquels une femme et des fonctionnaires ont été présentés au devant du tribunal de Mostaganem pour les chefs d’inculpation  « constitution d’une bande de malfaiteurs », « faux et usage de faux de documents officiels », « détournement de deniers publics » et « abus de  fonction et non dénonciation de faits de corruption ». Les instances judiciaires ont ordonné la mise en détention provisoire du responsable de l’annexe administrative et la mise sous contrôle judiciaire  du directeur de l’établissement bancaire, alors que les recherches sont en cours pour arrêter l’entrepreneur et sa femme et l’un de leurs acolytes, a-t-on indiqué.