Mouloud Boulsane réitère : «Toutes les mesures sont prises pour la sécurisation du bac»

0
938

Le directeur des études au ministère de l’Education nationale, Mouloud Boulsane, a affirmé ce matin que toutes les mesures ont été prises pour assurer la sécurisation de l’examen du baccalauréat 2017 et éviter les problèmes ayant entaché l’examen l’année dernière. Pour la session 2017, «des améliorations ont été apportées pour assurer la sécurisation de l’examen du baccalauréat, à commencer par la sécurisation de tous les centres d’impression des sujets par une commission intersectorielle, outre, l’installation de caméras de surveillance au niveau des secrétariats des centres de déroulement de l’examen et des Directions de l’éducation à travers le territoire national ainsi que les centres d’impression et la protection des sujets», a indiqué Boulsane, qui était l’invité de la Radio Algérienne. L’orateur a réfuté l’intention du ministère de l’Education nationale d’installer des appareils de brouillage au niveau des centres d’examen. La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, avait souligné récemment que la question de la sécurisation des examens, notamment le baccalauréat, avait fait l’objet d’un intérêt particulier du gouvernement, conformément à un plan adopté par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, outre, le réaménagement du siège régional de l’Office national des examens et concours (ONEC) à Alger et la réduction des centres d’examen où sont gardés les sujets des épreuves. Les examens nationaux se dérouleront du 24 mai au 15 juin. Plus de deux millions de candidats s’y présenteront sous la supervision de 690 000 encadreurs. 760 652 candidats sont inscrits à l’examen de fin de cycle primaire ; 566 221 candidats pour le Brevet d’enseignement moyen (BEM) et 761 701 pour le baccalauréat.