Mouvement associatif: «L’Algérie déterminée à faire face à tous les défis», annonce Berramdane

0
123

Le conseiller auprès du président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, a déclaré, hier à Béchar, que «sous la conduite du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, l’Algérie est déterminée à faire face à tous les défis régionaux, notamment sécuritaires au niveau de ses frontières».

«L’Algérie est résolue, en dépit de l’actuelle conjoncture marquée par des conflits dans des pays voisins, à relever les défis pour faire avancer davantage notre pays et surtout préserver sa sécurité et celle des citoyens», a indiqué Berramdane à l’ouverture des travaux d’une rencontre nationale sur le thème «le rôle de la société civile et des médias dans la mise en œuvre d’un partenariat sociétal pour ancrer une culture sécuritaire face aux défis régionaux». Il a affirmé qu’à ce titre, «la société est un partenaire et un allié tout indiqué» pour faire face aux défis régionaux à travers le renforcement des liens avec l’ensemble des institutions de l’Etat et faire prendre conscience aux jeunes des enjeux relatifs aux crises  que connaît la région à nos frontières et sur les fléaux sociaux, notamment la drogue et la désinformation qui porte atteinte aux institutions de l’Etat. Dans ce contexte, Samir Bouaziz, président de l’Académie des jeunes Algériens, initiatrice du forum auquel ont pris part plus de 400 participants de différentes régions du pays, a estimé que «la rencontre est une opportunité pour établir un partenariat solide entre la société civile et l’Etat à l’effet d’affronter les défis sécuritaires importants auxquels fait face le pays notamment le terrorisme, l’immigration clandestine subsaharienne et le trafic de drogue». La rencontre vise également à «mettre en évidence un projet de contribution de la société civile à une démocratie participative pour cultiver l’éveil sécuritaire chez les jeunes générations, qui doivent prendre conscience des dangers qui guettent notre pays», a-t-il ajouté. «L’Algérie, à travers son peuple et son armée, est prête à affronter tout les défis régionaux dans le cadre de la préservation de la sécurité de ses frontières», a tenu à souligner le sénateur Miloud Hanafi, au nom du président par intérim du Conseil de la Nation, Salah Goudjil. Les travaux de cette rencontre nationale tenue à l’Université Tahri-Mohamed, ont été marqués par plusieurs communications ayant trait aux défis régionaux et le partenariat sociétal et médiatique, la société civile et le partenariat sociétal, la désinformation de l’opinion public national, l’éveil sécuritaire et les médias en plus du rôle de la société civile pour la mise en œuvre d’un partenariat sociétal pour la vulgarisation et la diffusion de l’éveil sécuritaire pour faire face aux défis régionaux. Le rôle incombé aux médias pour faire face aux défis régionaux et la diffusion de l’éveil sécuritaire est l’autre sujet débattu par les participants à cette rencontre d’une journée à laquelle ont pris part les autorités de la wilaya, les représentants du réseau algérien de défense des droits de l’homme, et ceux du Conseil national économique et social (CNES), ainsi que les représentants de plusieurs associations nationales et de structures et établissements publics concernés par les thèmes de cet événement. La rencontre a été également marquée par la remise de la médaille d’honneur de l’année 2020 de l’Académie des jeunes algériens à l’Armée nationale populaire (ANP), pour ses efforts sans relâche dans la défense de l’intégrité du territoire national.

Mohamed D. / Ag.