Mouvement Populaire: Ahmed Taleb Ibrahimi appelle à l’application des articles 7 et 8 de la constitution

0
83

 

L’ancien chef de la diplomatie, Ahmed Taleb Ibrahimi a appelé  à l’application des articles 7 et 8 de la Constitution pour la sortie de crise que traverse l’Algérie depuis le 22 février.

« La solution efficace à mon sens, est de réunir les fondements des articles 7 et 8 de la Constitution, en fonction des interprétations disponibles, et ce, en considérant que le soulèvement populaire est un référendum sans ambages, et quelques articles de procéduraux qui permettront de transmettre le pouvoir par voie constitutionnelle », écrit-il dans une lettre « A la jeunesse du Hirak, préserver la dynamique du changement » . Il estime que « l’institution militaire est connue pour sa discipline et son attachement à éviter toute intervention directe dans les affaires publiques, mais en cette conjoncture spéciale, elle doit écouter les propositions des élites et des sages ». Et  qu’elle (armée) « ne doit pas constituer un soutien à des institutions qui ne bénéficient pas d’un consentement populaire même si elles se trouvent dans un état constitutionnel stable prévu pour les situation normales et non exceptionnelle comme celle que nous traversons actuellement ».