Mouvement Populaire: Le 42e vendredi de mobilisation du système sur fond du rejet de l’élection  du 12 décembre

0
83
41 vendredi de manifestation à alger

En effet, la mobilisation du mouvement populaire reste intacte voire encore plus forte ce vendredi qui précède le scrutin présidentiel.

Le coup d’envoi des manifestations a été donné, comme à l’accoutumée depuis la capitale Alger dès les premières heures de la matinée avant que les autres villes du pays ne soient investies par les citoyens en début de l’après-midi. Les manifestants à Alger, Oran, Annaba, Béjaïa, Constantine, Mostaganem, Chlef, Bouira, Sidi Bel-Abbès, Tipasa, Tizi-Ouzou, Ouargla, Biskra ont scandé les mêmes slogans hostiles au pouvoir et aux élections présidentielles. Comme ils ont également réclamé la libération des détenus du Hirak. Des appels à la grève générale pour accentuer la pression sur le pouvoir afin d’annuler les élections ont été lancées par les manifestants. Les marches à travers les différentes villes du pays se sont déroulées dans le calme et dans une ambiance festive comme les précédents vendredi depuis le 22 février.