Multiplication des agressions contre le personnel médical: Le dépôt de plainte désormais obligatoire

0
899

Face à la multiplication des agressions contre le personnel médical, et pour mettre un terme à un phénomène qui prend de l’ampleur, le ministère de la Santé a adressé mardi 22 août une instruction aux directeurs des établissements hospitaliers, notant que « la Direction générale des services de la santé et de la réforme hospitalière ordonne que toute agression d’un professionnel de santé dans l’exercice de ses fonctions doit être suivie d’une plainte auprès des services de police à l’encontre de ou des agresseurs ».

Spécifiant  que face à la recrudescence des actes de violence, des agressions physiques et des destructions de biens publics de la part notamment d’accompagnateurs de malades, le ministère de la Santé demande aux directeurs des établissements hospitaliers d’etablir et de transmettre impérativement un bilan détaillé des agressions physiques dont ont été victimes les professionnels de santé dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions et ce pour la période du 1 janvier au 15 août 2017. Il demande également aux directeurs des établissements de bien « préciser dans leurs rapports si les établissements sont dotés de postes de police assuré par un ou des agents de la sûreté nationale ».