Musique: Le chanteur du style Malouf Abbas Righi distingué à Alger

0
74

 

L’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA) a distingué, lundi soir à Alger, le chanteur du style  Malouf Abbas Righi, à l’occasion de la sortie de son premier coffret de CD.

Organisée au Théâtre national algérien (TNA), en présence d’un public nombreux, la cérémonie a débuté par la projection d’un documentaire de 10 mn, réalisé par l’ONDA, sur le parcours artistique de Righi, contenant des parties de concerts et de soirées animés par le chanteur, outre des  extraits sur les principaux artistes l’ayant marqués, à l’image du doyen de la chanson Malouf, le défunt El Hadj Mohamed Tahar Fergani. M. Righi a consacré ce coffret de 4 CD, édité par l’ONDA (2018), sous le titre « Couleurs de Constantine », à la chanson constantinoise, dans ses différents genres, en hommage aux chantres de cette musique. Accompagné de sa troupe musicale, Righi a interprété plusieurs titres tirés du Malouf et du patrimoine andalou dont un Haouzi du Cheikh Mohamed  Ben Msayeb « Nar El Hawa Gdat Fi Kalbi » et le fameux poème « Salah Bey ». Par ailleurs, le chanteur du Malouf a exprimé son « immense joie » de participer à cette soirée, se disant heureux pour sa distinction par l’ONDA, d’autant que son coffret se veut un « hommage au Malouf constantinois ». L’artiste qui compte parmi les jeunes talents qui perpétuent la tradition de la musique Malouf à Constantine, a participé à plusieurs manifestations artistiques en Algérie et à l’étranger notamment au Kazakhstan, Corée du Sud, Japon, Tunisie, Canada, Qatar et autres. L’Association constantinoise « Nassaim El Anas », présente à cette soirée, a exécuté un morceau musical selon le mode sika, ouvert avec un bachraf, suivi d’un msedar intitulé « Akhfayt », d’un b’taihi intitulé « Bakiat el Ghamam », outre des insirafs et des khlass, avant de clôturer avec un zejel spirituel intitulé « ya Rab el Arbab », interprété à l’occasion du mois sacré  de ramadhan. Créée en 2013, « Nassaim el Anas » est une association culturelle de musique andalouse destinée aux jeunes, composée de 70 membres. Ayant participé à plusieurs festivals locaux et nationaux notamment à Alger, Annaba, Skikda, Ténès, elle a pour vocation « la transmission de l’amour du malouf aux jeunes générations ». Cette soirée a été animée dans le cadre des soirées ramadhanesques qu’organise l’ONDA, en coordination avec le TNA.