ONEM: L’élection présidentielle est la véritable issue vers des perspectives  d’avenir et une nouvelle République

0
123

Le secrétaire général de l’Organisation  nationale des enfants de moudjahidine, Khalfa Mebarek, a affirmé samedi à  Ain Témouchent que « l’élection présidentielle prochaine est la véritable  issue vers des perspectives d’avenir et une nouvelle République ».

Présidant une conférence régionale des secrétaires de wilayas de l’ONEM   dans l’Ouest du pays, régionale à l’occasion de la Journée nationale de   l’émigration, Khalfa Mebarek a souligné que l’élection présidentielle du 12   décembre constituera une « véritable issue » pour une nouvelle République,   appelant tous les enfants de la famille révolutionnaire et le peuple à se   rendre en masse aux urnes.  « Nous sommes dans les premiers rangs du Hirak et nous soutenons la volonté   et la souveraineté du peuple garanties par la Constitution », a insisté le   SG de l’ONEM, soulignant que « toute autorité doit puiser sa force du   peuple ».  Toutefois, Khalfa Mebarek, a tenu à mettre en garde « contre certains   infiltrés dans ce mouvement et nous avons donné notre point de vue lors de   la conférence nationale tenue au palais des congrès en répondant à l’appel   de l’Etat algérien, à sa tête Abdelkader Bensalah ».  « Ceux qui prétendent que notre organisation a failli au dialogue et à  ‘appel de la patrie, nous leur demandons de revoir leurs calculs », a-t-il   martelé.  Le secrétaire général de l’ONEM a réitéré son soutien à l’Armée nationale  populaire (ANP) « digne héritière de la glorieuse Armée de libération  nationale (ALN) », déclarant « nous sommes engagés à orienter notre vision  vers les horizons futurs et cela n’est pas une chimère pour les enfants de   ceux qui ont fait l’histoire de l’Algérie et ses gloires ». Khalfa Mebarek a appelé, au passage, à unifier les rangs de la famille  révolutionnaire et à dépasser les conflits pour se forger une forte volonté   à faire face à toutes les difficultés.  Le SG de l’ONEM a saisi l’occasion de la conférence pour mettre en exergue   les sacrifices consentis par le peuple à travers les manifestations du 17  octobre 1961 ayant étendu la Révolution des Aurès, du Djurdjura et du  Hoggar au cúur de la France et fait bouger l’opinion publique  internationale.