Oran : Effondrement partiel d’un bâtiment dans le secteur urbain de Sidi El Bachir, des travaux « non autorisés » en cause

0
263

 Des travaux « non autorisés » ont été à l’origine de l’effondrement partiel d’un immeuble, sis au 58 rue Mellah Ali, dans le secteur urbain de Sidi El Bachir (commune d’Oran) survenu mercredi, ont  indiqué les services de la wilaya.

Ces travaux consistant en la réalisation d’une gare des grandes lignes,  sont effectués sous l’égide de la direction régionale de la société  nationale des transports ferroviaires, a précisé la même source. Le projet a démarré, au début du mois de mai, et tire à sa fin. La direction régionale de la SNTF s’apprête à le réceptionner dès le mois de septembre. Selon la cellule de communication de la wilaya d’Oran, l’immeuble, déjà  recensé en 2014, dans le cadre d’une opération ayant touché les bâtisses menaçant ruines, abritait pas moins de 13 familles. Ces dernières ont été rapidement prises en charge en bénéficiant de nouveaux logements au pôle urbain à Oued Tlelat, a-t-on assuré. Aucune perte humaine n’a été enregistrée. Des témoignages recueillis sur place ont indiqué que les habitants de l’immeuble, alertés, ont quitté les lieux peu avant l’effondrement. C’est la société « Electric Rail » qui a été chargée de réaliser la nouvelle gare des grandes lignes à Oran, sur une surface mitoyenne à l’actuelle gare implanté au quartier dit « Plateau », rappelle-t-on.