Oran: L’Ecole française internationale inaugurée le 3 décembre

0
75

L’Ecole française d’Oran sera officiellement inaugurée le 3 décembre 2017, par Xavier Driencourt, ambassadeur de la République française en Algérie, et Christophe Bouchard, directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), qui effectuera un déplacement en Algérie à cette occasion.

Selon le communiqué de l’ambassade de France à Alger, cette cérémonie se déroulera en présence de Christophe Jean, consul général de France à Oran, Grégor Trumel, directeur de l’Institut français d’Algérie, Brigitte Gimenez, proviseur du Lycée international Alexandre-Dumas à Alger et Nadia Barsali, directrice de l’Ecole française d’Oran. «L’inauguration de l’Ecole française international d’Oran est une étape historique de la coopération éducative franco-algérienne, fruit du travail conjoint des plus hautes autorités», a-t-on ajouté de même source. Membre du réseau de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), cette école contribue au développement de la langue française dans une région au fort potentiel économique et où plusieurs entreprises françaises sont installées. «Elle répond en outre à la très forte demande exprimée par la population oranaise et, est bien sûr appelée à se développer dans les prochaines années», indique le même communiqué. L’Ecole, qui a ouvert ses portes le 26 septembre, accueille une cinquantaine d’élèves de classe primaire (du CP au CM2). Dans son message publié sur le site web de l’école, Xavier Driencourt, ambassadeur, Haut représentant de la République française en Algérie estime que l’ouverture d’une antenne du lycée international Alexandre Dumas à Oran, répond à «objectif important fixé par le Président de la République lors de sa visite d’État en Algérie en décembre 2012», rendu possible après «la signature d’un accord spécifique lors du Comité intergouvernemental de haut niveau à Alger le 10 avril 2016». «Cette ouverture marque la réalisation de l’une des missions prioritaires de notre coopération éducative en Algérie, qui consiste à répondre aux attentes de nos compatriotes, de nos entreprises ainsi que des Algériens et parents d’autres nationalités qui partagent nos valeurs éducatives », a-t-il conclut.