Oran:  L’UNAC annonce son programme culturel

0
205

 

 En marge d’une cérémonie de remise des attestations de réussite aux participants du premier atelier de formation intitulé «bases de l’écriture du scénario», qui a eu lieu à la salle des conférences de la Chambre de commerce, le bureau d’Oran de l’UNAC (Union Nationale des Arts Culturels), par le biais de son président Abdelhafid Boualem, a fait le bilan de ses activités de l’année dernière tout en donnant les grandes lignes de son programme culturel de l’année académique 2019-2020.

A cet effet, on apprendra que les évènements les plus notables de l’UNAC pour la prochaine année concerneront la «grande soirée du rire et du one man show», mais encore, il est prévu qu’il y ait des journées du court-métrage, ainsi que la célébration, l’été prochain, des 50ans du Rai. A cela, plusieurs ateliers sont au programme à partir du mois de septembre, notamment en ce qui concerne la formation du scenario et du one man show, mais aussi, il est également prévu, durant ce mois, une rencontre-débat avec les artistes de théâtre et de Cinéma. S’ensuivra, le mois d’octobre, une exposition de 3 peintres des wilayas d’Oran, Mostaganem et de Maghnia, ainsi qu’une rencontre-débat avec les artistes plasticiens d’Oran. Faisant le bilan de ses activités lors de l’année 2018-2019, Hafid Bouelam expliquera les premiers mois ont été plutôt techniques en ce sens que l’UNAC a procédé à l’adhésion de nouveaux artistes, et le renouvellement des cartes d’adhésions pour les anciens adhérents. Cela dit, il y a eu nombre de vernissage, explique-t-il, parmi lesquels «une grande exposition collective de 20 artistes de Sidi Bel Abbès, Mostaganem, et Oran à l’occasion des manifestations du 11 décembre 1960. D’autres expositions ont eu lieu, notamment celles de Guelouza Mohamed Amine de Laghouat, et enfin l’organisation du premier atelier de formation «Bases de l’écriture du scénario», qui a eu lieu le mois de juin dernier. Enfin, à l’occasion du 5 juillet, un vernissage a eu lieu avec 5 peintres provenant de 4 wilayas (Kesskoussa Malika et Taleb Mahmoud d’Oran, Mokkades Noreddine de Sidi Bel Abbès, Alaouia youcef de Relizane et Talbi Abdelhadi de Ain Témouchent).